Secteur des hydrocarbures : Un déficit de près de 1 000 milliards Fcfa découvert à la GESTOCI
Abdourahmane Cissé ouvre une enquête


La Gestoci fait l'objet d'un audit diligenté par le ministère de tutelle.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 09 mars 2019
  • Visites: 2801
  • Commentaires: 0
Le secteur des hydrocarbures ne se porte pas bien du point de vue de la gestion financière. En plus de la Société ivoirienne de raffinage (Sir) qui a encore du mal à équilibrer ses comptes, la Société de gestion des stocks pétroliers de Côte d'Ivoire (Gestoci) est venue s'ajouter à la liste des sociétés sous tutelle du ministère du Pétrole, de l'Énergie et du développement des énergies renouvelables dont les comptes sont passés au rouge.

Dans sa publication N°795 du 27 février 2019, la Lettre du Continent (Lc) informait d'une enquête diligentée par la tutelle qui a permis de découvrir que la Gestoci a enregistré des pertes [financières] cumulées sur plusieurs exercices budgétaires dont le montant est estimé à près de 1 000 milliards de Fcfa.

Qu'est-ce qui a bien pu entraîner ce déficit dans les comptes de la Gestoci ? C'est ce que le ministre Abdourahmane Cissé cherche à découvrir. Selon des sources bien informées du dossier qui se sont confiées à L'inter, les services du ministre entreprennent présentement une sorte « d'audit qui ne dit pas son nom ». De fait, le ministère « demande » régulièrement des documents additionnels qui devraient permettre de faire la lumière sur ce qui s'est passé ou se passe à la Gestoci. Mais mieux, apprend-on, des responsables de la société défilent en permanence au cabinet du ministre pour déposer eux-mêmes des dossiers qui leur sont exigés, des compléments d'informations sur certains aspects de la question qui semblent « flous » à la compréhension des auditeurs mandatés par le ministre Abdourahmane Cissé.

Autre chose qui pourrait être appréhendée comme une situation inquiétante, non pas pour la socié (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Educarriere sur Facebook