Grève dans le primaire public : Ce qu'exigent les instituteurs

  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 13 déc. 2018
  • Visites: 2151
  • Commentaires: 0
Le mardi 11 décembre 2018, deuxième jour du mouvement d'arrêt de travail de 5 jours qui paralyse l'enseignement primaire public, le mot d'ordre a été encore très suivi. Toutes les écoles primaires publiques sont restées fermées.

Au cours d’un échange téléphonique mardi, Bli Blé David, président de l’Intersyndicale de l’enseignement préscolaire et primaire public de Côte d’Ivoire (Isepp-Ci), faîtière regroupant 16 organisations syndicales, initiatrice du mot d’ordre de grève, a soutenu que l’école n’est pas une priorité pour les autorités du pays. Il a saisi l’occasion pour rappeler les revendications qui conduisent aujourd’hui à ce débrayage.

A relire: Grève des enseignants du préscolaire et primaire : Le Gouvernement Gon sous pression

« Nous ne voulons plus des cours de mercredi. Il n’y a pas de débat là-dessus. Nous réclamons également la finalisation du profil de carrière. Il y a des emplois d’inspecteurs qui ont été créés depuis 2009 et qui sont encore inoccupés. (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour

Magazine