Aboisso/Pérennisation des cantines scolaires : la solidarité du Conseil régional du Sud-Comoé et de la mairie, un cas d'école

  • Source: CICG
  • Date: dim. 14 avr. 2024
  • Visites: 828
  • Commentaires: 0
Aboisso, le 12 avril 2024 - Dans la région du Sud-Comoé, dont Aboisso est le chef-lieu, le Conseil régional a mis en place, depuis 2021, un Comité régional de pérennisation des cantines scolaires auquel est dédiée une ligne budgétaire qui permet, dans sa phase pilote, d'offrir des vivres à une vingtaine de cantines scolaires. De son côté, la mairie d'Aboisso s'est lancée dans la construction et l'équipement de cantines dans plusieurs écoles.

Lors de sa mission nationale d'imprégnation des bonnes pratiques et des défis en matière de cantines dans les écoles primaires publiques, une délégation de la Coordination générale du Programme social du gouvernement (PS-Gouv) et de la Direction des Cantines scolaires de Côte d'Ivoire s'est rendue, le vendredi 12 avril 2024, au sein du groupe scolaire N'Zikro, à une vingtaine de kilomètres d'Aboisso et dans le groupe scolaire Municipalité situé au sein d'Aboisso.

« Nous avons un président du Conseil régional, Eugène Aka Aouélé, très proche de sa population et soucieux de son bien-être. d'où la mise en place d'un Comité régional de pérennisation des cantines scolaires. Dans sa phase de démarrage, ce comité régional a créé 20 comités locaux qui reçoivent des financements et qui appuient les groupements agricoles dans leurs localités. Puis, ces groupements ravitaillent 20 cantines scolaires », explique le premier vice-président du Conseil régional, Kadjo Kouamé Alphonse.

Et de poursuivre : « En 2021, la ligne budgétaire était d'un million de FCFA. Puis, elle est passée à 10 millions de FCFA successivement en 2022 et 2023 et à 16 millions de FCFA en 2024. C'est une grosse satisfaction au niveau des parents et des élèves. Notre volonté est d'étendre ces comités à toute la région ».

À en croire le coordonnateur régional des cantines scolaires à la Direction régionale de l'Éducation nationale et de l'Alphabétisation (DRENA) d'Aboisso, Olivier Lago Blé, la DRENA d'Aboisso compte 233 écoles pour 129 361 élèves dont 64 253 filles. On y trouve 143 écoles à cantine pour 23 617 rationnaires. Il a précisé que l'appui du Conseil régional a permis à plusieurs cantines d'atteindre 40, 90 ou 120 jours de ration.

Le président du Groupement agricole du Sud-Comoé (Gasudko), Daouda Konaté, par ailleurs président du comité local de N'Zikro, a rappelé que depuis 2010, son groupement agricole, fort de 40 membres dont 30 femmes, produit du vivrier et du maraîcher et aide la cantine de N'Zikro.

« Désormais, avec l'appui du Conseil régional, nous arrivons à combler le déficit à partir des 26 jours de l'Etat. Cette année, nous avons reçu du gouvernement une broyeuse, sans compter que des broyeuses nous avaient été remises avant », precise Daouda Konaté.

De son côté, le premier adjoint au maire, Jean-Paul Bénié, a rappelé que depuis 2018, ils ont construit et équipé (en tables à manger et ustensiles de cuisine) deux cantines dont celles du groupe scolaire Municipalité ouverte en 2023 : « Elle profite à 470 rationnaires sur un effectif total de 700 élèves pour les deux écoles. Depuis deux ans, c'est 100% d'admis à l'entrée en sixième pour les EPP Municipalité 1 et 2, contre 80% avant. Notre objectif est de doter toutes les écoles primaires publiques d'Aboisso de cantines scolaires ».

Il a ajouté que la mairie apporte également des vivres à six cantines comme celles de Sokoura, Ebouakro, BAD, TP, etc.

Enseignante à l'EPP municipalité 1, Karidja Coulibaly Koné se félicite de la motivation que la cantine a créée chez les apprenants dont beaucoup viennent des campements.

CICG




Côte d'Ivoire Éducation nationale Alphabétisation don scolaire élèves local agricole Program sein femmes 2023 Aka Aouélé Aboisso BAD gouvernement PS-Gouv CICG permis



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour