Cantine scolaire : 118 écoles à cantine pour 20 581 rationnaires sur 233 écoles dans la DRENA de Bouna

  • Source: CICG
  • Date: jeu. 18 avr. 2024
  • Visites: 1088
  • Commentaires: 0
Bouna, le 17 avril 2024- La Direction régionale de l'Éducation nationale et de l'Alphabétisation (DRENA) de Bouna, dans la région du Bounkani, couvre 233 écoles pour un effectif total de 27991 élèves. 118 écoles dispose d' une cantine pour 20 581 rationnaires.

L'une des écoles à cantine, notamment l'EPP Kokpingué située à une quarantaine de km de Bouna, sur l'axe Bouna-Bondoukou, a reçu la visite d'une délégation composée de membres de la Coordination générale du Programme social du gouvernement (Psgouv) et de la Direction des Cantines scolaires (DCS), le mercredi 17 avril 2024.

Le coordonnateur régional chargé des cantines scolaires à la DRENA de Bouna, Adama Coulibaly, a précisé qu'on dénombre dans sa DRENA deux types de cantines.
"Un type financé par le Programme alimentaire mondial (PAM) avec l'appui de la communauté et un autre financé par le gouvernement avec l'appui de la communauté. Le PAM couvre 80 écoles pour 4 545 rationnaires pendant 70 jours et l'État couvre 38 écoles pour 16 036 rationnaires pendant 26 jours. Le déficit est comblé par la communauté. L'EPP Kokpingué dispose d'une cantine financée par le PAM avec l'appui du groupement agricole "Lagabénou" (signifiant en koulango "c'est la fin qui compte"). Les élèves, avec 25 FCFA peuvent avoir un repas", a-t-il expliqué.

Dans cette zone frontalière Nord avec le Burkina Faso, le coordonnateur régional des cantines scolaires a sollicité l'appui des bailleurs de fonds, des cadres et des communautés en vue d'aider à la construction de cantine dans toutes les écoles primaires publiques.

Selon le directeur de l'EPP Kokpingué, Kouassi Mindo, son école compte 246 élèves dont 113 filles, qui mangent tous à la cantine scolaire pendant les 120 jours ouvrables de l'année scolaire.

Venant en appui au PAM pour atteindre les 120 jours, le groupement agricole Lagabénou a offert en trois ans 3,2 tonnes de vivres à la cantine de l'EPP Kokpingué, a déclaré Ouattara Kouamé, secrétaire général du groupement spécialisé dans la production d'oignon, de maïs, de manioc et de haricot: "Nous vendons une partie de notre récolte et achetons du riz et le nécessaire pour la cantine. Nous sommes un groupe de 60 membres dont 45 femmes. Nous existons depuis 2011 et collaborons avec la cantine scolaire depuis trois ans. Nous avons offert 725 kg de riz l'année dernière. Cette année, ce sont déjà 150 kg de haricots, 150 kg d'igname, etc.' qui ont été offerts".

Classé premier groupement agricole régional en matière de soutien à la cantine, Lagabénou a reçu un motoculteur du gouvernement cette année pour renforcer sa production, selon Ouattara Kouamé.

Face aux difficultés d'adduction d'eau pour arroser leurs maraîchers, surtout en saison sèche avec le tarissement des rivières, ce groupement a souhaité un grand forage et aussi des intrants

"Le Conseil régional a créé une retenue d'eau pour nous, un forage a été construit par le PAM soutenu par un panneau solaire. Mais ce système est insuffisant. À cause de cette situation, nous n'avons pas pu faire toute la parcelle prévue pour l'oignon cette année. Notre magasin de stockage est aussi vétuste", a-t-il déploré..

Pour rappel, l'amélioration des conditions d'études au primaire, au secondaire et au supérieur représente le deuxième axe du Psgouv 2.

CICG




Éducation nationale Alphabétisation don scolaire élèves riz production État agricole Program fonds femmes Bondoukou Adama Coulibaly Ouattara Burkina Faso PAM gouvernement CICG



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour