Après les émeutes de Bloléquin : La Gendarmerie demande pardon
Les populations exigent le départ du Préfet

  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 22 fév. 2018
  • Visites: 4121
  • Commentaires: 0
La situation dans la localité de Blolequin (550 km à l'Ouest d'Abidjan) est quasiment sous contrôle, après la folle journée vécue, le samedi 17 février 2018.

Ceci est à mettre à l'actif des Forces de défense et de sécurité dépêchées sur les lieux, et qui sont bien visibles. En mission de bons offices, la ministre Anne Ouloto, avait à ses côtés, les élus et cadres de Blolequin, ainsi que la haute hiérarchie de la Gendarmerie nationale, représentée par le général Alexandre Touré Abalo, de celle des Forces armées de Côte d'Ivoire (Faci) et de la Police. C'est la salle de réunion de la mairie de Blolequin, qui a servi de cadre à cette rencontre entre l'émissaire du gouvernement et les populations qui ont effectué massivement le déplacement.

"Cette situation qui est regrettable, ne fait pas honneur aux Ivoiriens que nous sommes, à la Gendarmerie et au président de la République ", a fait remarquer la ministre Anne Désiré Ouloto, avant de poursuivre : " on ne doit pas se fâcher contre la Gendarmerie, même si l'un de ses éléments a fait une bavure. Ils donnent leur poitrine pour nous protéger. L'armée doit être l'amie et non l'ennemi du peuple. Ce qui s'est passé est très grave. Ensemble, nous devons dire non à la violence et à  l'usage des armes. Les conducteurs de moto-taxi, nous allons vous aider à vous mettre en règle, afin d'éviter, à l'avenir, ce genre de situation".

Prenant à son tour la parole, le général Touré Abalo, l'envoyé du Commandant supérieur de la Gendarmerie nationale, a expliqué le rôle régalien que joue ce corps d'élite, avant de demander pardon à la nation ivoirienne " nous regrettons le tort causé par un élément de la Gendarmerie nationale, à la population. Aussi, nous gendarmes, nous demandons pardon ici et maintenant, à la famille du défunt. Cela ne se répétera plus. Nous présentons nos condoléances au peupl (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Anne Ouloto Côte d'Ivoire Abidjan gouvernement Gendarmerie moto-taxi




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour