Apurement de la dette intérieure : 911 milliards Fcfa payés aux fournisseurs et prestataires de l'Etat à fin décembre 2017 (Adama Koné)

  • Source: minutes-eco.com
  • Date: sam. 13 janv. 2018
  • Visites: 849
  • Commentaires: 0

Le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, a profité de la traditionnelle cérémonie d’échange des vœux du nouvel an avec les personnels du cabinet et des structures sous tutelle pour dresser le bilan des activités au cours de l’année 2017. Un bilan « globalement satisfaisant de la gestion 2017 » qui s’est traduit par un taux de réalisation de 94% du plan d’actions prioritaires du gouvernement en son volet économie et finances. « L’évolution du PIB devrait se situer à 8,1% en 2017, en dépit des fortes tensions sociales ainsi que de la baisse du cours mondial du cacao. Cette bonne tendance devrait se poursuivre avec un taux de croissance projeté à 8,3% en 2018 », s’est félicité Adama Koné.

L’objectif de mobilisation des ressources financières sur le marché des capitaux assigné au ministère dans le budget 2017, fixé à 1296,8 milliards Fcfa, a été atteint. Ainsi, à fin décembre 2017, ce sont environ 851,3 milliards Fcfa qui ont été mobilisés sur le marché sous-régional. Quand l’opération d’eurobond réalisée en deux tranches a permis de mobiliser 1,250 milliard de dollar US pour la première et 625 millions d’euros pour le second. Par ailleurs, la mise en œuvre des mesures nécessaires, sous la coordination du ministère, a permis de mobiliser des appuis budgétaires auprès des partenaires bilatéraux et multilatéraux de l’ordre de 331 milliards Fcfa.

 

Faire tourner l’économie et d’impulser la dynamique de création de richesses

Au titre de la dette intérieure, grâce à ces ressources qui ont servi en grande partie à financer les chantiers prévus au programme national de développement (PND), c’est plus de 911 milliards Fcfa qui ont été versés à plus de 8914 fournisseurs et prestataires, à fin décembre 2017, sur l’ensemble du territoire national. En dépit du contexte difficile. Ce qui a permis, selon le ministre Adama Koné, de faire tourner l’économie et d’impulser la dynamique de création de richesses.

En outre, la mise en œuvre satisfaisante du programme économique et financier, confirmées par les deux missions d’évaluation du FMI, a profité à la Côte d’Ivoire, qui a bénéficié de deux tirages spéciaux auprès cette institution de Bretton Woods, d’un montant d’environ 161 milliards Fcfa.  Aussi, dans le cadre du compact bilatéral avec l’Allemagne, le pays a bénéficié d’une enveloppe de 100 millions d’euros au titre de (...)

Lire la suite sur minutes-eco.com