Interpellation de 31 personnes pour ''fraude sur la nationalité ivoirienne''

  • Source: APA
  • Date: jeu. 04 janv. 2018
  • Visites: 1726
  • Commentaires: 1
Quelque 31 personnes ont été interpellées et déférées devant le parquet pour fraude sur la nationalité ivoirienne, a appris APA mercredi auprès de l'Office national d'identification (ONI).

Dans une note d’information transmise à APA, l’ONI souligne que «les personnes mises en cause sont trois agents d’état civil de sous-préfecture, quatre burkinabè, deux nigérians, un malien et vingt et un ivoiriens ». Ces personnes ont été « interpellés et déférées devant le parquet », précise cette note.

Plusieurs autres cas de fraudes sont constatés dans le traitement des dossiers.

«Suite à la saisine de l’Ambassade de Côte d’Ivoire en Italie, une équipe du SIC (Service des investigations et du contentieux) composée de deux officiers et de trois sous-officiers de police, a effectué une mission dans les localités de Bangolo, Danané et Mahapleu », poursuit le texte.

Pour ce cas, « il s’agissait de vérifier l’authenticité des extraits d’actes de naissance ayant servi à établir des attestations d’identité et des certificats de nationalité produits par deux individus de race blanche se disant ivoiriens, vivant en Italie et qui sollicitaient des CNI ».

Selon l’ONI, « il en est résulté que l’ensemble des documents produits étaient faux ».

Ces cas font partie des 556 dossiers ayant fait l’objet d’investigation ces dernières semaines « à l’effet d’approfondir les recherches sur des irrégularités constatées sur certains documents ».

Tous ces faits et les vérifications qui en découlent, expliquent, à en croire l’office, les retards constatés dans la délivrance des pièces d’identités.

« Les équipes de l’ONI se retrouvent souvent face &ag (...)

Lire la suite sur APA



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook