Casse des autobus : Des agents de la SOTRA en colère préparent quelque chose

  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 28 août 2017
  • Visites: 1875
  • Commentaires: 1
Le dimanche 30 juillet 2017, des vandales qui n'ont pu avoir accès au stade Houphouët-Boigny pour assister à la finale du tournoi de football entre la Côte d'Ivoire et le Maroc, comptant pour les 8e Jeux de la Francophonie, ont saccagé seize (16) autobus de la Société des transports abidjanais (Sotra).

Au cours de ces moments de frayeur dans les rues du Plateau, ces vandales ont blessé deux machinistes (chauffeurs de la Sotra) et trois passagers. La Police Sotra qui a réussi à appréhender quatre (4) de ces agresseurs, les a confiés à la Justice. Celle-ci a rendu, selon des informations crédibles, son verdict, le vendredi 10 août 2017. Les quatre suspects que sont Fofana Tiékrony, Sanogo Ali, Kouakou Ahmed et Bamba Abou ont été reconnus coupables de vandalisme et dégradation d'objets publics, de coups et blessures, et ont été condamnés à un mois de prison ferme. Il n'en fallait pas plus pour soulever la colère des agents de la Sotra.

A relire: N'ayant pas eu accès au stade, ils cassent 15 bus de la Sotra et se font arrêter

« Ce n'est pas possible. Des gens qui étaient prêts à tuer s'en tirent avec un mois de prison. C'est une décision de justice certes, mais elle ne cadre pas avec ce que nous avons vécu le dimanche 30 juillet 2017. Il aurait fallu qu'il y ait mort d'homme ou quoi !», s'est emporté un machiniste entouré de plusieurs de ses collègues à Vridi, lorsqu&r (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


football Côte d'Ivoire Plateau Maroc Francophonie Sotra autobus




Educarriere sur Facebook