200 ''microbes'' retirés des rues et convoyés à M'bahiakro
Ce qu'ils vont faire
De possibles liens entre terroristes et '' microbes '' dévoilés


(Photo d'archives pour illustrer l'article)
  • Source: L'Inter
  • Date: lun. 14 nov. 2016
  • Visites: 5261
  • Commentaires: 1

Ces adolescents qui agressent les populations dans les rues d'Abidjan devraient être convoyés dans cette localité au centre de la Côte d'Ivoire pour une resocialisation, selon Apa news, une agence de presse panafricaine.

L'information a été communiquée par Fidèle Sarassoro, assistant spécial du chef de l'État et secrétaire du Conseil national de sécurité (Cns), vendredi 11 novembre, en marge d'un séminaire sur l'extrémisme en Afrique de l'Ouest qui se tient à Abidjan. Pour le collaborateur d'Alassane Ouattara, ces enfants, parce que vulnérables, pourraient être instrumentalisés par les terroristes. D'où la volonté du gouvernement de les resocialiser. « Ces enfants constituent un risque pour la société et peuvent être un terreau pour les terroristes », a-t-il fait savoir, craignant ainsi un possible lien entre ces mineurs en situation de conflit avec la loi et des organisations terroristes. Ces 200 enfants vont être formés pendant 06 mois à M'bahiakro, afin de leur donner une chance d'être réinsérés dans le tissus social ivoirien.

Toujours selon Apa news, le patron de l'ex-Autorité pour le désarmement, la démobilisation et la réintégration des ex-combattants (Addr) a indiqué que la question a été examinée au niveau du Conseil national d (...)

Lire la suite sur L'Inter


Côte d'Ivoire don Abidjan Afrique local État Alassane Ouattara gouvernement information ivoirien




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour