Electricité, ajustement tarifaire / Adama Toungara : « La banque mondiale suggérait 74% de hausse »
« Nous n'excluons pas l'utilisation du nucléaire »


(Photo © CICG)
  • Source: Soir Info
  • Date: sam. 16 juil. 2016
  • Visites: 2169
  • Commentaires: 1
Le ministre ivoirien de l'énergie et du pétrole, Adama Toungara, le jeudi 14 juillet 2016, a animé une conférence de presse, la fin des travaux du 3ème Séminaire national sur l'énergie (Sne), à Yamoussoukro.

A cette occasion,il a rappelé les motivations réelles du récent ajustement du coût de l'électricité non sans lever un coin de voile sur ce que proposaient les institutions de Breton Wood sur la question. «En 2011, nous nous sommes trouvés devant une situation assez catastrophique, avec des délestages (...)  Il y avait un déficit cumulé de 270 milliards de francs Cfa (...)  La Banque mondiale, après avoir analysé la situation puis regardé les comptes du secteur de l'électricité suggérait une hausse de 47%, en ne tenant pas compte des investissements. Mais lorsqu'elle tenait compte des investissements futurs à réaliser, la banque mondiale suggérait 74%  de hausse, en vue de rattraper le déficit et faire les investissements», a dit le conférencier. «Le gouvernement est parvenu, après des mois de discussions avec les différentes entités, à la hausse de 16%. Mais le président de la République avait indiqué que l'on étale ces 16% sur trois ans», a poursuivi Adama Toungara tout en soulignant la nécessité de mettre en oeuvre  cet ajustement tarifaire. «L'application de cette la mesure n'ayant pas été faite conformément aux instructions du chef de l'Etat, il a été décidé de rembourser le trop perçu aux consommateurs depuis la 1er mai 2016, et une nouvelle grille tarifaire qui prend e (...)

Lire la suite sur Soir Info


Toungara Yamoussoukro Banque mondiale gouvernement stages électricité




Educarriere sur Facebook