Drame : Un instituteur consomme une forte dose d'herbicide et meurt


Des bidons d'herbicide
  • Source: fratmat.info
  • Date: sam. 29 nov. 2014
  • Visites: 1747
  • Commentaires: 2

K.K.G, instituteur à N'zérékou, dans la sous-préfecture d'Aboisso-Comoé, dans le département d'Alépé, est décédé le 26 novembre à l'hôpital général d'Alépé, après avoir consommé une forte dose d'herbicide.

Selon les informations recueillies, le lundi 24 novembre, son directeur d'école et ses collègues ont constaté son absence lors de la montée du drapeau à 7h 30min. Chose inhabituelle. Ils se rendent donc à son domicile pour en savoir davantage. K. K. G leur fait alors savoir qu'il est malade et qu'il vient de prendre un médicament. Ses collègues constatent à ses cotés une boite vide d'herbicide. Ils le soumettent à un interrogatoire pour connaître la vérité. A leur grand étonnement, il leur indique qu'il venait de boire l'herbicide qui avait été acheté par le comité de gestion (Coges) et qui devrait servir à éliminer les herbes qui ont envahi la cour de l'école.

Son cas étant critique, ils le conduisent immédiatement à l'hôpital général d'Alépé le 26 novembre. Malgré les soins intensifs, il rend l'âme le lendemain 26 novembre aux environs de 16h. Nos interlocuteurs indiquent que durant l'année scolaire 2012-2013, alors qu'il était en service à l'Epp Yakassé-Comoé, il avait tenté de se suicider en se jetant dans le fleuve Comoé. Fort heureusement, il avait été sauvé.

Pour éviter qu'il ne récidive, il a été muté à N'zérékou, où il vient de mettre fin à sa vie en buvant une forte dose d'herbicide.

Boni Amlaman
Correspondant régional




Aboisso Coges



Educarriere sur Facebook