ft-ad_1
Economie/Finance

Production nationale du tilapia d'élevage : une délégation de la FAO et du ministère des Ressources halieutiques visite deux fermes piscicoles pilotes

post-img

Abidjan, le 02 mai 2023- Dans le cadre du Programme de développement durable des chaînes de valeur de la pêche et de l'aquaculture dans les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, dénommé FISH4ACP, mis en œuvre par la FAO, 10 fermes piscicoles pilotes de tilapia ont été sélectionnées sur l'ensemble du territoire national depuis mars 2023.

Une délégation de la FAO et du ministère ivoirien des Ressources animales et halieutiques s’est rendue, les 26 et 27 avril 2023, sur deux fermes pilotes situées à Ayamé, dans la région du Sud-Comoé et à Akouré (Alépé), dans la région de la Mé, en vue d’échanger avec les responsables de ces fermes piscicoles.

Selon l’administratrice nationale du programme FISH4ACP, Djiré Foungnigué, cette première rencontre avec les bénéficiaires du projet permet de faire un diagnostic initial de la gestion de la ferme, toucher du doigt leurs conditions de travail et échanger également sur leurs attentes dans le cadre de la collaboration avec le programme FISH4ACP.

A Ayamé, Manizan Manzan Béatrice gère sa ferme piscicole en cages flottantes. Ces cages sont installées sur un affluent du fleuve Bia, à l’entrée de la ville d’Ayamé. « Nous ferons l’effort de contribuer à accroître la production de poisson et répondre ainsi à l’appel du gouvernement », a-t-elle rassuré.

Manizan Manzan Béatrice a sollicité la délégation pour l’acquisition d’une pirogue pour faciliter la mobilité de son équipe et des gilets de sauvetage pour améliorer ses conditions de travail.

Au niveau d’Akouré, il s’agit d’une ferme bâtie sur un site de 5 hectares comprenant 26 étangs en terre et six étangs hors-sol en béton avec une capacité de production annuelle de tilapia de 20 tonnes par an, que la délégation a visitée. Le directeur technique de ladite ferme, Onézine Koné, s’est félicité de cette visite, non sans souhaiter l’amélioration de la qualité et de la quantité des géniteurs afin « de produire du poisson tilapia en abondance ».

Dans le cadre de ce programme dont la durée est de cinq ans (2020-2024), les 10 dix fermes piscicoles pilotes sélectionnées vont servir de fer de lance à la promotion de l'adoption de techniques améliorées d'élevage du tilapia et de gestion de fermes associées, et contribuer à l’accroissement de la production nationale du tilapia d’élevage. L’ambition du gouvernement ivoirien est de produire 150 000 tonnes de poissons dont 60 000 tonnes de tilapia, à l’horizon 2030. Et la FAO entend contribuer à l’atteinte de cet ambitieux objectif, à travers son programme FISH4ACP.

Source : CICG




ville don Abidjan Afrique projet riz production Program 2023 gouvernement CICG mobilité développement ivoirien

Articles similaires