Extension de l'aéroport international FHB et du Port autonome d'Abidjan : la Côte d'Ivoire renforce sa position d'Hub sous-régional

  • Source: CICG
  • Date: mer. 03 mai 2023
  • Visites: 866
  • Commentaires: 0

La Côte d'Ivoire ambitionne de devenir le hub de la sous-région en matière d'infrastructures de transport. Pour cela, l'État ivoirien ne lésine pas sur les moyens pour la transformation structurelle du pays. Et les actions se multiplient pour l'atteinte de cet objectif, avec le Programme national de Développement (PND 2021-2025) qui prévoit des investissements de plus de 59 000 milliards de FCFA. Les travaux d'extension et de modernisation de l'Aéroport international Félix Houphouët-Boigny (FHB) et du Port Autonome d'Abidjan (PAA), deux leviers indispensables à la croissance de l'économie du pays, en sont les preuves.

Le trafic passager de l'Aéroport international FHB, qui connaît un accroissement impressionnant, est passé de 630 000 passagers en 2011, à près de 2,3 millions en 2019. Cette croissance continue du trafic, en lien avec celle de l'économie du pays, a imposé à la Côte d'Ivoire d'engager des travaux de modernisation et d'extension de son principal aéroport.

Le lancement des travaux de ce projet, inscrit dans la vision du Président de la République de faire de la Côte d'Ivoire le hub aérien sous-régional, a eu lieu le samedi 18 novembre 2017. Ce, à travers un vaste programme d'extension des infrastructures comprenant trois phases.

Les deux premières composantes ont concerné d'une part, l'augmentation de la capacité de l'aire de stationnement avion avec la création de 11 postes supplémentaires, l'élargissement des voies de circulation avion permettant d'accueillir de gros porteurs de type A380, la création d'un taxiway et la réhabilitation de l'éclairage de l'aire de stationnement des avions. D'autre part, il s'est agi de la construction d'un terminal d'aviation d'affaires (FBO).

Lancés le 19 décembre 2022, par le Premier Ministre, Patrick Achi, les travaux de la troisième composante du projet, prévus être livrés en 2026, permettront de porter la capacité de l'aéroport de 2 à 5 millions de passagers par an. D'un investissement conséquent de 330 milliards de FCFA, la réalisation des travaux permettra également d'agrandir la surface de la plateforme de 25 000 m2 ; d'augmenter de 827 à 2 400, le nombre de places de parking véhicules ; et de faire passer les passerelles aux contacts de 4 à 8. Les travaux concerneront aussi l'installation de 2 nouveaux tapis roulant à bagages.

En outre, le projet conçu pour s'intégrer à la vision d'améliorer la mobilité dans la ville d'Abidjan, comprend la construction de deux aérogares lagunaires. L'un à Cocody et le second à Port-Bouët, pour décongestionner le boulevard Valéry Giscard d'Estaing et le terminal principal de l'aéroport.

La réalisation de cet important projet placera la Côte d'Ivoire comme un hub aérien en Afrique. Cette modernisation, selon le Premier Ministre, va permettre au secteur aérien d'accélérer encore la dynamique de la croissance ivoirienne, dont la moyenne de long terme est au-delà des 7%, en accueillant toujours plus d'investisseurs, d'entrepreneurs et de touristes.

Le Port Autonome d'Abidjan a également connu des travaux qui s'inscrivent dans le cadre de son repositionnement durable comme premier port de la côte ouest-africaine et hub port de référence sur la façade atlantique de l'Afrique.

Inauguré le 02 décembre 2022 par le Vice-président de la République, Tiemoko Meyliet Koné, le deuxième Terminal à Conteneurs du Port d'Abidjan (TC2) vient doubler les capacités dudit Port. Avec le canal de Vridi élargi et approfondi depuis 2019, le TC2 permet de soutenir avec plus de dynamisme le développement économique de la Côte d'Ivoire, et contribue à consolider le positionnement de celle-ci, en tant que plaque tournante du commerce extérieur dans la sous-région ouest-africaine.

Le deuxième Terminal à Conteneurs est bâti sur 35,5 hectares de superficie et est équipé de six portiques et de 36 tracteurs électriques.

Avec un coût de réalisation global de 596 milliards de FCFA, il permet au Port Autonome d'Abidjan d'accueillir et de gérer annuellement 2,5 millions de conteneurs contre 1 million auparavant et de recevoir des navires de plus de 300 mètres et pouvant transporter jusqu'à 15 000 conteneurs. Doté d'équipements modernes, le nouveau terminal vient répondre à la vision de la Côte d'Ivoire de faire du Port d'Abidjan, un hub port incontournable sur la côte ouest-africaine.

La mise en œuvre des projets successifs d'élargissement et d'approfondissement du canal de Vridi, puis de construction des infrastructures et des superstructures du deuxième Terminal à Conteneurs, a permis l'accostage de grands navires au Port d'Abidjan. C'est le cas, le 06 novembre 2022, du MSC Aliya, un navire long de 366 m et large de 48 m, avec une capacité de 14 336 TEU. Il est le plus grand navire reçu à ce jour au Port d'Abidjan.

Le Zuiderdam, un magnifique paquebot de l'armateur Holland America Line, a accosté au PAA, le 26 mars dernier, avec à son bord 2 128 personnes. Battant pavillon hollandais, ce géant des mers de 11 étages, est à ce jour le plus grand bateau de croisière accostant au Port d'Abidjan. Il est long de 286 m, large de 32 m, avec un tirant d'eau de 8 m.

En 2022, le PAA a réalisé un chiffre d'affaires de 127 milliards de FCFA soit une croissance de 6% par rapport à l'exercice de 2021, et un trafic global de 28,33 millions de tonnes en 2022 contre 28,31 millions de tonnes en 2021. Le trafic de conteneurs est monté à 804 000 équivalents vingt pieds (EVP), soit un accroissement de 2,2%.

Source : CICG




Port Autonome d'Abidjan entrepreneur Côte d'Ivoire navires transport lancement secteur ville économique taxi don Afrique portiques projet terminal Port d'Abidjan État Program Vridi canal+ investissements Félix Houphouët-Boigny Patrick Achi Cocody Port-Bouët stage PND CICG mobilité développement formation ivoirien permis



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour