Aéroport d'Abidjan : démarrage des travaux d'extension

  • Source: APA
  • Date: mar. 20 déc. 2022
  • Visites: 724
  • Commentaires: 0
L'aéroport international d'Abidjan, l'un des plus performants de la région ouest-africaine, se positionne comme un hub du transport aérien et une référence internationale attractive à la pointe de la technologie.

Le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, a lancé ce lundi 19 décembre 2022 les travaux d'extension et de réhabilitation de l'aéroport Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan, en présence du ministre français de l'Economie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique, Bruno Le Maire.

L'aéroport d'Abidjan connaît une croissance continue du trafic. Avec près de 2,3 millions de passagers en 2019, dernière année de référence avant 2022, le pays veut atteindre 5 millions de passagers à travers cette phase d'extension et vise 8 millions après un autre programme.  

M. Bruno Le Maire s'est dit « heureux et fier de poser la première pierre des travaux qui vont donner à la réhabilitation et à l'extension de l'aéroport international d'Abidjan », déclarant que « c'est un projet stratégique qui va permettre à terme de doubler » le volume de voyageurs par an.

« C'est un grand projet en termes d'infrastructure, c'est aussi un projet économique et politique, car ce projet va placer la Côte d'Ivoire comme le hub principal international en Afrique de l'Ouest pour faire de la Côte d'Ivoire la plaque aérienne tournante », a-t-il ajouté.  

« Ce nouveau programme que nous lançons aujourd'hui, d'un coût prévisionnel de 330 milliards F CFA, permettra d'accroître la capacité d'accueil de l'aéroport d'Abidjan », a indiqué le ministre ivoirien des Transports Amadou Koné.

Selon M. Amadou Koné, il devrait permettre de faire passer le volume du trafic de l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan de « deux millions de passagers par an à ce jour, à plus de cinq millions de passagers par an, au terme des travaux en 2026 ».

Par ce projet d'extension de l'aéroport d'Abidjan, le gouvernement ivoirien ambitionne de maintenir les acquis relatifs à la préservation de l'environnement et au renforcement de la sécurité et de la sûreté aériennes avec à la clé une maîtrise de la consommation d'électricité.

Il comprend la construction urgente de deux aérogares lagunaires, une sorte de terminaux avancés, l'un à Cocody dans l'Est d'Abidjan et le second à Port-Bouët pour décongestionner le Boulevard VGE et l'aérogare principale de l'Aéroport, donnant la possibilité aux voyageurs d'Abidjan Nord de remplir les formalités de voyages à Cocody et de traverser la lagune en bateaux pour embarquement, a-t-il dit.

« Nous continuerons à faire grandir la Compagnie nationale Air Côte d'Ivoire qui vient de conclure avec AIRBUS un contrat d'acquisition de gros porteurs e (...)

Lire la suite sur APA


aéroport Félix Houphouët-Boigny aéroport international Félix Houphouët-Boigny Air Côte d'Ivoire environnement Patrick Achi Amadou Koné Abidjan Cocody Port-Bouët Afrique de l'Ouest VGE gouvernement électricité ivoirien




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour