Société

Ligne 1 du métro d'Abidjan : Un an après le démarrage des travaux : Les impactés demandent la suspension immédiate des démolitions

post-img

Au nom des impactés de la construction de la ligne 1 du métro d'Abidjan, l'Ong mouvement colombe ivoire a demandé le mercredi 24 août 2022 que l'Etat respecte ses engagements.

Le siège de l'ONG mouvement colombe ivoire a abrité la conférence de presse qu'a animée son président Sylla Sékou au nom des impactés de la construction de la ligne 1 du métro d'Abidjan. Voici un an que les démolitions et les déguerpissements ont démarré. Le 20 août 2021, les populations vivant au niveau des emprises du projet ont vu leurs maisons démolies et jusque-là plusieurs se plaignent du processus d'indemnisation. 

Les problèmes occasionnés 

Ce qui n'empêche toujours pas d'autres démolitions et déguerpissements. Une situation qui désole cette Ong et son président Sylla Sékou qui n'a pas manqué d'égrener les conséquences de telles décisions prises par les autorités ivoiriennes.

Bon nombre des jeunes s'adonnent à des actes de criminalité et à l'immigration clandestine

<< On note aujourd'hui des centaines de déscolarisés, car des parents et toutes leurs familles étant désormais jetés en pâture, se sont retrouvés dans la rue, ne pouvant plus assurer la scolarité et le suivi de leurs enfants. Bon nombre des jeunes s'adonnent à des actes de criminalité et à l'immigration clandestine>> a-t-il fait remarquer.

Face à ce tableau social délétère, Sylla Sékou et les impactés de la ligne 1 du métro d'Abidjan désirent que l'indemnisation soit la principale préoccupation du gouvernement

Indemnisation d'abord, démolitions ensuite

Ainsi, cette organisation << demande la suspension totale et immédiate de toutes les opérations de démolitions et de d&eacu (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


métro d'Abidjan ONG don projet conférence de presse jeunes gouvernement déguerpissement ivoirien

Articles similaires