Atteinte autorité de l'Etat : Ouattara se ''réjouit'' de la mise en liberté conditionnelle des opposants inculpés

  • Source: APA
  • Date: jeu. 31 déc. 2020
  • Visites: 615
  • Commentaires: 0
Le président ivoirien, Alassane Ouattara, s'est "réjoui" jeudi de la mise en liberté sous contrôle judiciaire de certains opposants inculpés pour atteinte à l'autorité de l'Etat, dans le cadre de la présidentielle d'octobre 2020, dans un discours à la Nation à la veille du nouvel an.

"Je me réjouis de la mise en liberté sous contrôle judiciaire de certains inculpés, détenus à titre préventif dans le cadre des procédures judiciaires ouvertes pour complot et atteinte à l'autorité de l'Etat commis à l'occasion de l'élection présidentielle du 31 octobre 2020", a dit M. Ouattara.

Il a  fait observer que "les violences à la désobéissance civile de certains partis de l'opposition se sont hélas soldées par des pertes en vies humaines, des blessés et des dégâts matériels importants".

"Bien évidemment, la justice fera son travail afin que les responsabilités soient situées et la loi sera appliquée dans toute sa rigueur", a déclaré le président ivoirien, s'inclinant à nouveau devant la mémoire des 87 victimes de ces violences. 

Affi Nguessan, porte-parole de l'opposition, incarcéré après son arrestation le 6 novembre 2020, a été libéré et mis sous contrôle judiciaire, mercredi. Et ce, au lendemain de la clôture de la troisième phase du dialogue politique.

Lors de sa prestation de serment, le président ivoirien Alassane Ouattara avait instruit son Premier ministre Hamed Bakayoko afin de relancer le dialogue politique avec l'opposition et la so (...)

Lire la suite sur APA


Alassane Ouattara Hamed Bakayoko élection présidentielle opposition





Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour