Ouverture à Abidjan des Assemblées annuelles 2020 de la BAD en mode virtuel

  • Source: APA
  • Date: mer. 26 août 2020
  • Visites: 335
  • Commentaires: 0
La 55ème Assemblée annuelle du Conseil des gouverneurs de la Banque africaine de développement (BAD), couplée avec la 46ème Assemblée annuelle du Fonds africain de développement (FAD), s'est ouverte mercredi à Abidjan par visioconférence, en raison de la Covid-19.

Cette session, qui se déroule du 26 au 27 août 2020 avec l'élection du nouveau président de la banque, a été ouverte par Alassane Ouattara, dans un message vidéo. Il a félicité le président de la BAD, Akinwumi Adesina, qui « a su poursuivre avec succès l'œuvre de transformation de la banque ».  

Le chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara, s'est en outre réjoui du travail abattu par M. Akinwumi Adesina, ajoutant qu'il a donné à la Banque africaine de développement « une grande crédibilité et une notoriété dont nous pouvons être fiers ».

Le président en exercice de la banque, le Nigérian Akinwumi Adesina, est le seul candidat en lice pour un nouveau mandat quinquennal. Le président de la République de Côte d'Ivoire a, dans son discours, souhaité sa réélection.   

Au menu de ces Assemblées annuelles, figurent des échanges sur les engagements pris dans le cadre de l'augmentation générale du capital de la banque. M. Ouattara a encouragé les gouverneurs à faire preuve à la fois d'ambition et de réalisme.

La présidente du Conseil des gouverneurs, Kaba Nialé, ministre ivoirien du Plan et du développement, a fait un bilan des 15 mois passés à la tête du Conseil des gouverneurs, évoquant la septième augmentation générale du capital de la BAD.

Cette augmentation, obtenue lors de la réunion extraordinaire du Conseil des gouverneurs de la BAD à Abidjan le 31 octobre 2019, d'une valeur de 115 milliards de dollars US, la plus importante de l'histoire de la banque, a fait passer son capital de 93 milliards à 208 milliards de dollars américains.

« Elle permet non seulement à la banque de conserver son excellente notation AAA, mais aussi de soutenir davantage les efforts de développement des pays africains », a fait observer Mme Kaba Nialé, dans un discours à l'ouverture de la session.

Mme Kaba Nialé a relevé la gestion de la crise au sein de la BAD relativement à la plainte des lanceurs d'alerte contre M. Adesina, accusé de favoritisme par des employés. Elle a salué le Panel de haut niveau dont « le travail en toute indépendance disculpe M. Adesina contre lesdites allégations  (...)

Lire la suite sur APA


Alassane Ouattara Kaba Nialé Akinwumi Adesina Côte d'Ivoire Abidjan Nigérian BAD candidat indépendance Covid-19




Educarriere sur Facebook