Près de 80% des migrations africaines motivées par des facteurs économiques ou sociaux (Rapport Mo Ibrahim 2019)

  • Source: APA
  • Date: dim. 07 avr. 2019
  • Visites: 1188
  • Commentaires: 0
Près de 80% des migrations africaines sont motivées par des facteurs économiques ou sociaux, selon le rapport 2019 de la Fondation Mo Ibrahim intitulé « La jeunesse africaine : Migration faute d'emploi ? ».

« Près de 80% des migrations africaines sont dus par l'espoir de  meilleures perspectives économiques ou sociales », indique le rapport  dont APA a reçu copie. Il relève que l'insécurité n'est pas la première  cause des migrations car « seuls 20% environ des migrants en Afrique  sont des réfugiés ».

Le rapport note que « les  migrants africains constituent environ 14% des migrations mondiales » et  montre que « l'Afrique n'est pas un continent d'exode massif ».  Seulement neuf pays sont à l'origine de plus de la moitié des migrants  africains. 

Le texte souligne que les migrants  sont une dynamique fondatrice de l'histoire de l'humanité et ont façonné  la majeure partie des pays du monde. L'Afrique elle-même, accueille une  part croissante de la population mondiale de migrants

Le  ministre ivoirien du Pétrole, de l'Energie et des énergies  renouvelables, Abdourahmane Cissé, a déploré lors d'un panel le fait que  la migration africaine soit présentée « sous un angle qui n'est pas  forcément le bon ». Car, au regard des chiffres « il n'y a pas de  problème de migration à l'heure actuelle, de façon relative ». 

En  2017, le nombre de migrants africains s'élevait à 36,3 millions, soit 29% de la population du continent et 4% seulement du nombre total de migrants dans le monde, soit une proportion bien en-deçà de l'Asie et de l'Europe (41% et 24% respec (...)

Lire la suite sur APA


Abdourahmane Cissé Afrique Europe emploi réfugiés migrants Fondation




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour