Air Côte d'Ivoire poursuit sa conquête du ciel africain

  • Source: http://economie.jeuneafrique.com/
  • Date: dim. 06 avr. 2014
  • Visites: 1609
  • Commentaires: 0
Une délégation de la compagnie ivoirienne Air Côte d'Ivoire s'est rendue à Kinshasa pour inaugurer la nouvelle liaison desservie par le transporteur, Abidjan-Kinshasa, via Libreville.

Le président de la compagnie aérienne ivoirienne Air Côte d'Ivoire, Abdoulaye Coulibaly, s'est rendu à Kinshasa en compagnie de son directeur général, René Decurey, afin d'inaugurer le nouveau trajet desservi par le transporteur aérien, Abidjan-Kinshasa via Libreville. Cette visite s'inscrit dans la lignée de la décision prise le 2 avril par le chef de l'État de la Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara. En effet, dans une volonté d'accompagner le développement du transporteur national, le président de la république a validé le plan d'augmentation du capital de la compagnie nationale Air Côte d'Ivoire, qui passera de 50 à 132 millions de dollars d'ici à la fin de l'année. Le gouvernement a de plus mis à la disposition de la compagnie une avance de 40 millions de dollars.

 

"L'Afrique Centrale est un marché à très fort potentiel, méconnu de l'Afrique de l'Ouest. Air Côte d'Ivoire est d'ailleurs la première compagnie ouest-africaine à s'offrir la desserte de Kinshasa", a expliqué René Decurey. Bien que la compagnie nationale n'ait pas encore atteint l'équilibre financier, elle voit déjà grand.

"Nous avons réalisé un chiffre d'affaires de 50 millions de dollars en 2013 et nous prévoyons de doubler ce chiffre à 100 millions de dollars en 2014", précise le directeur général. "Au dernier trimestre 2013, nous avons transporté 75 000 voyageurs et au premier trimestre 2014, nous sommes à 91 000 voyageurs. Une progression rassurante".

Six nouvelles destinations

La compagnie aérienne ivoirienne mise également sur l'ouverture de six nouvelles destinations en 2015 : à Luanda (Angola), à Bissau (Guinée Bissau), à Bangui (République centrafricaine), à Banjul (Gambie), à Nouakchott (Mauritanie) et à Abuja (Nigéria).

Face à la forte concurrence des compagnies aériennes africaines comme South African Airways, Ethiopian Airlines ou encore Royal Air Maroc, Air Côte d'Ivoire a affirmé son intention de conclure, en novembre prochain, une alliance commerciale avec le transporteur Kenya Airways afin d'opérer sur les mêmes vols.

"Nous comptons beaucoup sur cette alliance qui sera, dans un premier temps, commerciale. Ensuite, nous réfléchirons à l'éventualité d'une entrée de Kenya Airways dans le capital, au titre de partenaire technique, comme cela est déjà le cas avec Air France", révèle René Decurey, qui songe désormais à lancer des dessertes en Côte d'Ivoire avant la fin de l'année. Ces liaisons internes seront opérées par deux avions de type bombardier Q400, dont l'achat a été financé par un crédit de 70 millions de dollars contracté auprès de la banque panafricaine Afreximbank.

Air Côte d'Ivoire a réalisé un chiffre d'affaires de 48 millions de dollars en 2013, disposant d'un effectif de près de 230 personnes.




Air Côte d'Ivoire Air France Alassane Ouattara Abdoulaye Coulibaly Abidjan Afrique de l'Ouest Nigéria Maroc Kenya Guinée Bissau gouvernement développement



Educarriere sur Facebook