SARA 2019 : Le Vice-président appelle à repenser L'agriculture Ivoirienne

  • Source: SARA 2019
  • Date: lun. 25 nov. 2019
  • Visites: 564
  • Commentaires: 0

« Il nous faut repenser notre agriculture, il nous faut la réinventer ». C'est l'un des messages forts que le Vice-président Daniel Kablan Duncan a tenu porter à toutes les personnes présentes, lors de la cérémonie d'ouverture du Salon international de l'Agriculture et des Ressources Animales d'Abidjan (SARA).

C'est dans une salle plénière archicomble que la deuxième personnalité de l'Etat de Côte d'Ivoire a procédé le vendredi 22 novembre, à l'ouverture officielle de la 5ème édition du plus grand évènement de l'économie agricole de l'Afrique de l'Ouest. La mobilisation était tout aussi perceptible au sommet de l'Etat avec la présence du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et des membres du gouvernement qu'au niveau des populations et des acteurs du monde agricole.

 Cette édition du SARA dont le thème est « Agriculture intelligente et innovations technologiques : quelles perspectives pour l'agriculture africaine ? », a la France comme pays à l'honneur.

Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, de l'Agriculture et du Développement Rural est intervenu au nom de tous les autres ministères engagés dans la tenue de ce salon à savoir : les ministères des Ressources animales et Halieutiques, des Eaux et Forêts, de l'Environnement et du Développement durable ainsi que celui de la Promotion de la Riziculture.

Il s'est félicité de l'engagement particulier de la France qui prend part à cet évènement avec une délégation forte d'une cinquantaine d'entreprises et conduite par le ministre Didier Guillaume, de l'Agriculture et de l'Alimentation.

Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani s'est aussi réjoui de la dimension internationale du salon, qui pour cette édition accueille 17 pays provenant d'Afrique, d'Europe, de l'Asie et de l'Amérique.

Se prononçant sur le thème, il a insisté sur le fait qu'il est en ligne avec la vision des Programmes Nationaux d'Investissement Agricole (PNIA), qui ambitionnent la transformation structurelle de l'économie agricole.

 

Reconnaissance du mérite

Cette cérémonie d'ouverture a servi de cadre à une cérémonie de distinction. A cet effet, les ministres Didier Guillaume, de l'Agriculture et de l'Alimentation de la France et Aziz Akhannouch, de l'Agriculture et de la Pêche Maritime du Maroc, dont les pays sont ou été pays à l'honneur du SARA, ont été faits Commandeur dans l'ordre du Mérite agricole ivoirien.

Ce cérémonial a pris fin par la remise de diplômes et de trophées aux lauréats du prix d'excellence 2018 dans le domaine agricole. Une quarantaine de producteurs agricoles se sont vu décerner des distinctions pour les efforts fournis dans le cadre de leurs activités agricoles.

La cérémonie d'ouverture officielle de cette 5ème édition du SARA a pris fin par une visite des stands des officiels.

L'après-midi de cette première journée a été tout aussi intense avec la conférence de haut niveau sur le thème de l'agriculture africaine face aux opportunités qu'offrent les innovations technologiques.

Après le mot introductif du ministre Joseph Seka Seka, de l'Environnement et du Développement durable. L'auditoire a eu droit à l'intervention du conférencier principal Dr Abebe Haile-Gabriel, DGA et représentant régional de la FAO en Afrique, conférencier principal de ce panel de haut niveau.

Il a dressé un bilan de l'agriculture africaine qui peine à s'approprier les innovations technologiques. Et qui de ce fait, ne peut connaître le développement escompté.  

Plusieurs ministres ont tenu à donner leur point de vue dans le cadre de ce panel ministériel. Il s'agit des ministres de l'agriculture du Burkina-Faso, du Cap Vert ainsi que du directeur de cabinet du ministre de l'agriculture du Sénégal




Amadou Gon Coulibaly Daniel Kablan Duncan Adjoumani Côte d'Ivoire Abidjan France Afrique de l'Ouest Sénégal Maroc Europe SARA gouvernement Eaux et Forêts



Educarriere sur Facebook