L'amnistie fiscale proposée aux opérateurs du secteur informel en Côte d'Ivoire

  • Source: APA
  • Date: vend. 18 oct. 2019
  • Visites: 1298
  • Commentaires: 0
Le directeur général des impôts Ouattara Sié Abou a invité les opérateurs de l'informel en Côte d'Ivoire à sortir de ce secteur et bénéficier en retour de « l'amnistie fiscale », indique une note d'information de cette régie financière transmise vendredi à APA.

M. Ouattara s'exprimait sur le thème, «les dispositifs fiscaux pour encourager l'entrepreneuriat et les réformes futures » dans un panel de la 8è édition du forum économique « CGECI Academy », organisé les 14 et 15 octobre dernier par le patronat ivoirien.

« Je vous fais grâce de vos passés, mais venez au grand jour, à la lumière. Sortez du noir et bénéficiez de l'amnistie fiscale», a proposé M. Ouattara aux opérateurs du secteur informel.

« Le système fiscal promeut l'entrepreneuriat au regard des dispositifs qui existent. Faisant l'état des lieux, on peut aisément affirmer sans ambages, que ce dispositifs est créé pour accompagner les PME» a soutenu auparavant le directeur général des impôts.

En outre, il a passé en revue les mesures d'incitations fiscales en  faveur des Petites et moyennes entreprises (PME) en Côte d'Ivoire. Au nombre de celles-ci, il a cité entre autres, l'exonération de la patente et l'exonération d'impôts minimum forfaitaire au titre du premier exercice comptable.

« Des études sont en cours pour 2020, voire 2021 pour re-segmenter les PME, le statut de l'entrepreneuriat et la micro-entreprise. (...)

Lire la suite sur APA


Ouattara Sié Abou Côte d'Ivoire CGECI PME




Educarriere sur Facebook