Le réassureur panafricain CICA-RE prêt à couvrir les dommages terroristes et politiques

  • Source: APA
  • Date: vend. 28 juin 2019
  • Visites: 718
  • Commentaires: 0
La Compagnie commune de réassurance des États membres de la conférence interafricaine des marchés d'assurances (CICA-RE) est prête à couvrir les dommages issus des violences terroristes et politiques, a dit jeudi à APA son directeur général, Jean-Baptiste Kouamé.

M. Jean-Baptiste Kouamé s'exprimait, en marge de la cérémonie  d'ouverture de la 37è Assemblée générale ordinaire des actionnaires de  la CICA-RE (l'assureur des sociétés d'assurance), qui se tient à  Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire.   

« Nous sommes d'ailleurs accompagnés par des partenaires bien outillés dans ce domaine. Donc désormais nous sommes prêts à accompagner les assureurs afin qu'il y ait un appétit pour ces genres de risques parce  que ces genres de risques maintenant peuvent être couverts », a relevé  M. Kouamé. 

Dans ce contexte, ajoutera-t-il, un séminaire est prévu pour former les partenaires et indiquer aux compagnies d'assurance les dispositions à prendre pour la couverture des cas de dommages issus des violences politiques et terroristes afin que « les assurés puissent être  indemnisés ».

Ces assises, officiellement ouvertes par le directeur de Cabinet du ministère ivoirien de l'Économie et des finances, Adama Coulibaly, représentant du ministre, visent à examiner les comptes de  l'organisation pour l'exercice 2018. Et ce, en présence des  actionnaires.  

« Les comptes 2018 qui vont être examinés vendredi révèlent un chiffre d'Affaires de 53,536 milliards Fcfa contre 46,33 milliards en 2017 », soit une hausse de 15% des sinistres payés (24,27 milliards Fcfa) et un bénéfice de 4,56 milliards Fcfa contre 4,11 milliards Fcfa en 2017, a précisé M. Kouamé. 

La CICA-RE affiche de « bonnes perspectives » au regard des prévisions. Elle a atteint un chiffre d'Affaires de 53,5 milliards Fcfa, alors que les prévisions du Plan stratégique de développement sur la période 2009-2020, indiquaient à terme en 2020 un chiffre d'Affaires de 40  milliards Fcfa.   

« Nous projetons d'atteindre plus de 100 milliards Fcfa en 2020 », a-t-il poursuivi, assurant que la « compagnie se porte bien ». La CICA-RE envisage de doubler son chiffre d'Affaires en 2020. En 2018, les affaires provenant de la cession légale ne représentaient que 17,63% du chiffre d'Affaires. 


Lire la suite sur APA


Adama Coulibaly Côte d'Ivoire Abidjan CICA-RE




Educarriere sur Facebook