Doing Business 2019 : la Côte d'Ivoire, parmi les 10 pays réformateurs, classée 122è mondial

  • Source: APA
  • Date: mer. 31 oct. 2018
  • Visites: 366
  • Commentaires: 0
La Côte d'Ivoire, qui figure parmi les 10 pays les plus réformateurs dans le Doing Business 2019 de la Banque mondiale, est classée 122è mondial sur 190 économies de la planète, avec une progression de 17 rangs, selon le rapport 2019 rendu public mercredi.

Le rapport Doing Business 2019 a été présenté depuis les locaux de la Banque mondiale à Washington par vidéo conférence. En Afrique subsaharienne, Abidjan, Conakry et Lomé étaient connectés avec la présence des Premiers ministres de ces différents pays.

Le chef du gouvernement ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a salué les résultats de la Côte d'Ivoire, qui permet au pays de « renouer avec la dynamique des bons résultats de 2014 et 2015 », tout en souhaitant que le pays figure parmi les 50 meilleures économies mondiales dans les années à venir.

La Côte d'Ivoire (122è) occupe le peloton de tête au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). Il se hisse devant le Togo (137è), le Sénégal (141è), le Niger (143è), le Mali (145è), le Burkina Faso (151è), le Bénin (153è) et la Guinée-Bissau (175è).

En Afrique de l’Ouest, le Ghana, classé 114è, arrive en première position du classement Doing Business. Sur le continent africain, Maurice, première économie, occupe le premier rang, suivi du Rwanda (29è) et le Maroc (60è).

Pour cette année, le rapport enregistre un record de 314 réformes, l’Afrique subsaharienne se positionnant comme la région la plus réformatrice au monde. Le rapport Doing Business présente la règlementation des affaires et son application effective dans 190 pays à travers le monde.

La Côte d'Ivoire qui figurait parmi les 10 pays les plus réformateurs dans le monde en 2014 et 2015, s’affiche encore à cette édition parmi les dix économies qui ont fait le plus de réformes. Le pays où, en 2006, il fallait 623 jours en moyenne pour obtenir un permis de construire, met aujourd'hui 162 jours.

Ces progrès ont permis d’améliorer la distance par rapport aux bonnes pratiques internationales. Le leadership de la Côte d'Ivoire reconnu par ses pairs africains, a conduit à choisir le pays pour organiser, pour la première fois en Afrique francophone la conférence sur la facilité des affaires (Ease or Doing Business) prévue du 26 au 28 novembre 2018 à Abidjan.

Le groupe de la Banque vient de lancer une autre approche dénommée « Cascade » à travers laquelle l’institution étudiera systématiquement les solutions d (...)

Lire la suite sur APA



Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook