Formation des PME : USAID et ESParters vont former cinq entreprises pour booster leur croissance

  • Source: EDC
  • Date: mar. 30 oct. 2018
  • Visites: 286
  • Commentaires: 0

Le siège de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), a servi de cadre, ce mardi 30 octobre au lancement du programme USAID pour le renforcement des capacités des Petites et moyennes entreprises (PME), dont la première cohorte compte cinq PME choisies sur 80 à l’issue d’un processus de sélection rigoureux et transparent.

Ce programme, connu sous le nom de l’Alliance pour le capital intelligent (ACI), est un partenariat public-privé d’une durée de trois ans entre l’Agence américaine de développement international (USAID) et l’entreprise Entreprenarial solutions partners (ESP).

Ce programme est financé à hauteur de 850 millions de franc CFA, comprenant une subvention de l’USAID d’environ 400 millions de franc CFA. « Cette initiative, à terme, va créer 2 500 emplois directs dont 1 500 en zone rurale », précise la chargée d’affaires de l’Ambassade des États-Unis d’Amérique en Côte d’Ivoire, Mme Katherine Brucker, avant d’ajouter que l’ambition de cette initiative est de changer le paysage de l’entreprenariat et de la prise d’initiative privée en Côte d’Ivoire.

S’inscrivant dans le cadre d’une assistance plus large apportée chaque année à la Côte d’Ivoire par l’ambassade Américaine en Côte d’Ivoire, Mme Brucker, a tenu a indiqué que cette année, son pays fournit un financement d’environ 200 millions de dollars (plus de 100 milliards de franc CFA). Ce montant selon elle, va passer à 300 millions de dollars (150 milliards de franc CFA) lorsque l’assistance accordée dans le cadre du Millenium challenge corporate (MCC) débutera en 2019.

« Le gouvernement des États-Unis soutient ce programme parce qu’il propose une approche unique pour libérer le potentiel de croissance des PME en Côte d’Ivoire », a-t-elle dit, expliquant qu’il va contribuer à résoudre des problèmes clés auxquels font face ces PME, notamment la question du financement et des compétences techniques. Car selon Mme Katherine Brucker, 4 PME sur 5 ont besoin d’être assistées pour acquérir des compétences techniques necessaires pour leur croissance.

Présent à cette cérémonie de lancement, le secrétaire d’État chargé de la promotion des PME, Felix Anoblé, a tenu à féliciter et encourager ces cinq PME retenues pour ce programme. « Vous devez maintenir le cap car vous constituez désormais un vivier de champions nationaux et votre réussite permettra au programme initié par l’USAID de jouer un rôle majeur dans l’écosystème entrepreneurial en Côte d’Ivoire et inciter d’autres patrons des PME à être des modèles », a-t-il souhaité.

Anthony NIAMKE 




Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook