Des sites de demande de passeports ouverts dans 6 mois à Korhogo, Daloa et Yamoussoukro

  • Source: APA
  • Date: mar. 18 sept. 2018
  • Visites: 650
  • Commentaires: 0
Trois nouveaux centres de demande de passeports biométriques seront ouverts à l'intérieur de la Côte d'Ivoire dans six mois, notamment, dans les villes de Korhogo (Nord Ivoirien), Yamoussoukro (Centre) et Daloa (Centre-ouest), a annoncé lundi à Abidjan, Adama Bictogo, le président directeur général (PDG) de SNEDAI Groupe, une entreprise ivoirienne qui produit depuis une décennie le passeport biométrique dans le pays.

Quatre sites de demande de passeports existent déjà  à Abidjan, la capitale économique ivoirienne.  M. Bictogo s'exprimait dans un discours lors d'une cérémonie de remise de 10 véhicules Pickups d'une valeur de 200 millions FCFA offerts par son entreprise au ministère ivoirien de l'intérieur et de la sécurité.

Ce don destiné à la police nationale ivoirienne symbolise la dixième année de collaboration entre SNEDAI Groupe et le gouvernement ivoirien à travers le ministère de l'intérieur et de la sécurité.

« M. le ministre, vous avez souhaité qu'on se rapproche des populations en vous proposant des villes de l'intérieur qui abriteront trois nouveaux sites de demande de passeports biométriques. Nous vous proposons les villes de Korhogo, Yamoussoukro et Daloa où des sites seront ouverts ans un délai de six mois», a-t-il annoncé estimant que ce sont trois villes « importantes » de l'intérieur du pays.

Auparavant, M. Bictogo, également ancien ministre ivoirien de l'intégration africaine,  a salué l'excellence de la collaboration entre son institution et le gouvernement ivoirien qui lui a concédé la production des passeports biométriques dans le pays.

« Le passeport ivoirien se classe au niveau mondial à la cinquième place en  termes de fiabilité», s'est félicité M. Bictogo, révélant les innovations que comptent apporter son groupe. Parmi celles-ci, il a, entre autres, cité, le renforcement de la sécurité du carnet du passeport et la mise en place d'une procédure d'urgence de la production du passeport en moins de 24 heures.

 « Vous avez posé un acte de portée républicaine et citoyenne», a, pour sa part, estimé Sidiki Diakité, le ministre ivoirien de l'Intérieur et de la sécurité. Selon lui, « si aujourd'hui, les investisseurs se bousculent à nos portes, c'est parce qu'ils ont trouvé un cadre paisible ».

Poursuivant, il a traduit la reconnaissance du gouvernement ivoirien au donateur soulignant que  celui-ci est traité sans « complaisance » par l'État de Côte d'Ivoire.  « Vous êtes devenus un partenaire idéal de l'État de Côte d'Ivoire. Vous avez su nous montrer la preuve que vous méritez la confiance (...)

Lire la suite sur APA



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook