ft-ad_1
Société

Permis à points : le ministère des Transports invite les usagers ayant perdu des points à les récupérer à la suite d'un stage de recyclage

post-img

Abidjan, le 17 avril 2024 – Intervenant à l'occasion de la conférence de presse hebdomadaire du Centre d'Information et de Communication gouvernementale (CICG), dénommée "Tout savoir sur" (TSS), le mardi 16 avril 2024 à Abidjan-Plateau, le Conseiller Technique chargé de la Sécurité routière au ministère des Transports, Étienne Kouakou, a invité toutes les personnes en possession d'un permis de conduire ayant perdu des points à les récupérer au cours d'une séance de stage.

« Quand vous recevez une notification indiquant que vous avez perdu des points, vous avez la possibilité de les récupérer. Appelez le 1302, le numéro vert du ministère, ou l’Office de Sécurité routière (OSER) qui assure la gestion du centre de récupération des points. L’OSER va vous donner les indications pour participer à une séance de stage de récupération de points », a expliqué Étienne Kouakou.

Et d’ajouter que « la récupération de points est faite pour un total maximum de 4 points. Elle se fait une seule fois, par an, sur le capital de 12 points ».

À en croire l’invité du CICG, un an après la mise en œuvre du permis à points entré en vigueur le 1er mars 2023, ce sont près de 8 000 permis de conduire qui ont perdu entre 2 et 7 points, et environ 250 permis de conduire qui ont un solde nul. Le Conseiller Technique du ministre Amadou Koné a précisé que des notifications sont faites aux personnes qui détiennent un permis de conduire à solde nul afin qu’elles les déposent. Dans le cas contraire, « dans un contrôle routier avec les équipements dont nous disposons, nous allons les leur retirer pour qu’ils aillent reconstituer leurs points », a-t-il dit.

Tout comme la vidéoverbalisation, le permis à points fait partie des réformes mises en œuvre par le Gouvernement ivoirien dans le cadre de la Stratégie nationale de Sécurité routière (SNSR 2021-2025). Cette stratégie vise à réduire de 25 % d'ici à 2025 le nombre des tués sur les routes.

Selon le ministère des Transports, la Côte d'Ivoire enregistre une baisse des indicateurs d'accidentalité, entre 2022 et 2023, soit, 20% en moins au niveau des tués (-23% par rapport à 2019) et 12% en moins au niveau des blessés (-14% par rapport à 2019).

CICG




Côte d'Ivoire don Abidjan conférence de presse 2023 Amadou Koné Plateau Gouvernement stage accident CICG formation ivoirien permis de conduire

Articles similaires