ft-ad_1
Société

Resocialisation des jeunes : le ministre Amadou Coulibaly échange avec 200 jeunes stagiaires du Centre de service civique de Bimbresso

post-img

Bimbresso, le 21 avril 2024 - La visite effectuée par le ministre de la Communication, Amadou Coulibaly, le dimanche 21 avril 2024, au Centre de service civique de Bimbresso, dans la banlieue abidjanaise, s'inscrit dans le cadre d'un partage d'expériences avec les 200 stagiaires volontaires qui ont entamé leur rentrée 2024 depuis un mois dans ledit centre.

"Je viens, à la suite de mon ami et frère, le ministre de la Promotion de la Jeunesse, Touré Mamadou, pour partager mon expérience avec vous. Le plus important, c'est vous écouter et essayer d'apporter quelques réponses aux sollicitations que vous allez exprimer", leur a indiqué, d'entrée, l'illustre visiteur.

Le porte-parole du gouvernement a, en effet, offert aux jeunes stagiaires une occasion unique d'interagir avec une personnalité influente et de bénéficier de partages enrichissants.

Ainsi, auréolé de son expérience d'ancien pensionnaire d'une école militaire, le ministre Amadou Coulibaly, à travers une approche pédagogique, a eu des échanges francs et directs avec ces jeunes qui étaient, naguère, au banc de la société du fait de leurs comportements marginaux.

Ceux-ci n'ont d'ailleurs pas manqué d'avouer au ministre de la Communication qu'ils étaient, pour la plupart, alcooliques, fumeurs, voleurs et drogués. Et surtout, de lui signifier leur volonté de s'en détourner afin de se donner des chances de réussir socialement. "Ce centre de service civique est une opportunité pour vous de vous resocialiser", les a-t-il rassurés.

Ces stagiaires du Centre de service civique devront, pour ce faire, accepter de "travailler dans la discipline, la rigueur et le respect des règles", car ils constituent des modèles pour le pays.

"Vous êtes tous des enfants de la Côte d'Ivoire. La Côte d'Ivoire a besoin de chacun de vous. Chacun de vous peut apporter sa part à la construction du pays", leur a-t-il conseillé. Avant de leur lancer cet appel : "L'avenir est devant vous. Vous êtes encore jeunes. Bon courage".

CICG




Côte d'Ivoire sociale service don jeunes Touré Mamadou Amadou Coulibaly gouvernement CICG

Articles similaires