Rattachement à l'Euro, mort éventuelle du F Cfa,... : Le ministre français de l'Economie et des Finances donne la position de la France

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 17 avr. 2018
  • Visites: 1240
  • Commentaires: 0
Le ministre français de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a donné la position officielle de la France dans le débat sur le Franc Cfa. Ci-dessous, l'extrait de son entretien accordé à Radio France internationale (Rfi) sur le sujet.

RFI : Le franc Cfa a mauvaise presse en Afrique, y compris chez des chefs d’Etat comme le Tchadien Idriss Déby. Est-ce que le franc Cfa est en sursis?

Bruno Le Maire : Non, je ne crois pas. Je crois que le franc Cfa garantit à tous les Etats membres de la stabilité, et c’est important d’avoir de la stabilité monétaire dans un environnement économique qui est toujours plus incertain. Il garantit aussi, on l’a rappelé à Brazzaville, la définition de politiques économiques qui soient cohérentes entre les Etats membres. Après, qu’il y ait besoin d’évolution du franc Cfa, c’est possible, mais c’est aux Etats membres de la zone franc de décider ce qu’ils veulent comme avenir pour le franc Cfa : est-ce qu’ils veulent le changer de nom ? Est-ce qu’ils veulent élargir la zone ? C’est à eux de le décider et la France évidemment est ouverte à toutes les évolutions qui seront proposées par les Etats membres, je dis bien par les Etats membres, de la zone franc.

Vous parlez d’un élargissement de la zone et justement, tous les pays d’Afrique de l’Ouest, anglophones comme francophones, veulent créer une monnaie commune. N’est-ce pas la mort du Cfa à terme ?

Nous verrons une fois encore quelles seront les propositions. La France est ouverte, elle l’a dit à plusieurs reprises, le président l’a rappelé lors de son déplacement en Afrique, à des évolutions de la zone franc. Et ces évolutions doivent être portées par les Etats membres. A eux de manifester un certain nombre de demandes, que ce soit sur le nom, sur la géographie, sur l’élargissement, sur les systèmes de dépôt des avoirs, c’est aux Etats membres de décider ce qu’ils souhaitent.

Aujourd’hui, le Cfa est rattaché à une seule monnaie, l’euro. Il monte et descend avec l’euro. Est-ce que ce n’est pas un handicap ? Est-ce qu’il ne faut pas le rattacher à un panier de monnaie, dont l’euro, mais aussi par exemple le dollar ou le yen ?

L’euro est une des monnaies les plus stables de la planète. Qu’est-ce que cela vous apporte comme avantage ? Un avantage énormec’est l’attractivité pour les investisseurs, qui ont une garantie sur la convertibilité de la monnaie. Donc si on veut attirer les investisseurs… Ces inve (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Educarriere sur Facebook