La Côte d'Ivoire et la BID signent un accord de financement de l'Université de Bondoukou (Communiqué)


La Côte d’Ivoire et la Banque Islamique de Développement (BID) signent l’accord de financement de l’Université de Bondoukou
  • Source: AIP
  • Date: sam. 07 avr. 2018
  • Visites: 852
  • Commentaires: 0
La ministre ivoirienne du Plan et du développement, Nialé Kaba a signé, jeudi, à Tunis avec la Banque islamique de développement (BID) un accord de prêt d’une valeur de 101,88 millions d’Euros (plus de 66 milliards de FCFA) pour la Construction de l’Université de Bondoukou dans le Nord-Est ivoirien.

Cette signature est intervenue en marge de la 43ème réunion annuelle du Groupe de la Banque islamique de développement (BID) qui s’est tenue du 03 au 05 avril 2018 à Tunis, rapporte une note d’information transmise à APA vendredi par le service communication du ministère du Plan et du développement.

Ce projet vise la construction et l’équipement de l’Université de Bondoukou avec une capacité d’accueil de 3 000 étudiants dont 1 000 à loger en résidences universitaires, la formation et le recyclage des enseignants de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique et l’appui institutionnel aux services dédiés du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Mme Kaba, également Gouverneur de la BID pour la Côte d’Ivoire, a partagé l’expérience de son pays sur la politique de transformation de son économie et les résultats atteints.

Elle a ainsi présenté les principaux axes du Plan national de développement (PND) et les performances obtenues par la Côte d’Ivoire au cours des cinq dernières années.

Par ailleurs, la Côte d’Ivoire a été sélectionnée au Programme régional de développement de la chaîne de valeur du riz ainsi que 9 autres Etats-membres de la BID qui va coûter 175 millions de dollars US, environ 95 milliards de FCFA.

Cette 43e Réunion Annuelle a notamment permis, aux Etats-membres de mettre en exergue leurs préoccupations au regard du faible niveau de performance des portefeuilles projets et des réformes envisagées par la Direction du Groupe de la BID.

La Direction du Groupe de la BID a quant à elle présenté sa nouvelle vision s’articulant autour de la proximité avec les Etats-membres, l’efficience dans la gestion du portefeuille et le partenariat avec les Etats, le secteur privé et la société civile pour une coordination plus efficace et un développement plus inclusif.

LS



Educarriere sur Facebook