Echangeur de l'amitié ivoiro-japonaise : Amédé Kouakou s'imprègne du plan de circulation au carrefour de la Solibra


(Photo © AIP)
  • Source: AIP
  • Date: jeu. 14 déc. 2017
  • Visites: 1030
  • Commentaires: 0
Le ministre des Infrastructures économiques, Amédé Kouakou s’est rendu mercredi au niveau du carrefour Solibra pour s’imprégner du plan de circulation mis en place par les ingénieurs en charge de la réalisation des travaux de l’échangeur de l’amitié ivoiro-japonaise.

Sur place, des voies de déviation ont été faites en vue de permettre la poursuite des travaux de cette importante infrastructure et la circulation des usagers.

«Les travaux ont effectivement démarré. Le Gouvernement a été saisi comme quoi le plan de circulation qui a été mis en place créait des désagréments notamment aux commerçants installés dans la zone du chantier. Nous sommes venus avec nos équipes pour voir ce qui a été mis en place », a souligné le ministre.

Il a précisé que le Boulevard Valéry Giscard d’Estaing qui est de deux fois trois voies a été réduit en deux fois deux voies en vue de permettre la bonne exécution des travaux et la circulation des usagers.

«Nous savons que normalement le boulevard Valéry Giscard d’Estaing est fait deux fois trois voies. Le plan que nous avons mis en place ramène à deux voies de chaque côté. Nous avons vu qu’il y a des endroits où il faut apporter quelques corrections. Nous avons donné des instructions en la matière », a relevé Amédé Kouakou.

Il a, par ailleurs, demandé aux ivoiriens de faire des sacrifices car la réalisation de ce genre d’ouvrage dans une ville comme Abidjan ne peut pas passer inaperçue. « Nous voudrions dire aux ivoiriens que c’est un ouvrage important qui est en train d’être fait pour faciliter la circulation à Abidjan. On ne peut pas construire ce genre d’ouvrage sans créer des désagréments dans une grande ville comme Abidjan », a-t-il prévenu.

Selon lui, les travaux sont prévus pour se terminer octobre en 2019 et la fondation du chantier en septembre 2018. Il a promis qu’au fur à mesure de l’avancement des travaux, les conditions de circulation vont s’améliorer.

L’infrastructure d’une valeur de 28 milliards de F Cfa est financé à hauteur de 25,2 milliards de F FCA par le Japon à travers l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica) conformément à l’accord de don conclu en 2015 entre la Côte d’Ivoire et l’institution japonaise de développement.

Situé à la jonction des boulevards Vge et De Gaulle, l’ouvrage sera composé de deux plateformes dénivelés. L’une dans le sens Treichville-Aéroport et l’autre dans le sens pont De Gaulle- Aéroport avec des longueurs respectives de 312 et 210,6m.

La réalisation de cette infrastructure s’inscrit dans la mise en œuvre d’un programme de dotation de la ville d’Abidjan d’infrastructures nouvelles de qualité, en vue d’une amélioration de la fluidité de la circulation des personnes et des biens, d’une meilleure connectivité des pôles économiques et d’une amélioration de la compétitivité des acteurs économiques, rappelle-t-on.

bsp/fmo



Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook