Suspectés d'escroquerie et d'usurpation d'identité sur Internet, deux individus arrêtés

  • Source: PLCC
  • Date: sam. 14 janv. 2017
  • Visites: 1020
  • Commentaires: 0

Suite à une information anonyme, DIARRA ADAMA CHERIF alias «CHRISTINE VILANOEVA» et BOUA AMOAKON DANIEL GERALD alias «VIVIANE MERCIER» ontété interpellés par la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC).

C’était dans la commune de Cocody, le 09 janvier 2017. Ils sont suspectés d’être des cyber-escrocs.

Dans les faits, la Direction de l'Informatique et des Traces Technologiques (DITT) a été informée de la présence de cyberdélinquants, dans un cybercafé à la Riviera Palmeraie. Exploitant cette information, les agents de la PLCC ont arrêté et conduit ces individus dans leurs locaux. Tous les éléments suspects en leur possession ont été mis à la disposition du Laboratoire de Criminalistique Numérique (LCN). Après audit le LCN y a découvert plusieurs éléments de preuves. Les suspects utilisaient respectivement les faux profils «CHRISTINE VILANOEVA» et «VIVIANE MERCIER», les adresses mails christine.vilanoeva@gmail.com, hugues.couderc1@gmail.com et sebastien.anois@outlook.fr. Ils utilisaient également de faux documents administratifs français (carte d'identité, passeport) «CHRISTOPHE MALTERRRE», «JEAN CHARLES FRED», «PHILLIP PAULIN TREVEAU» et «SILVY MEZT».

Lors de leurs interrogatoires, ils ont reconnu mener des activités délinquantes. Ils ont ajouté qu'ils se faisaient passer pour des jeunes français en quête de relation amoureuse sur les sites de rencontres. Ils séduisaient leurs correspondants avant de leur extorquer des fonds, à l'aide d’histoires inventées de toutes pièces.

En somme, les nommés DIARRA ADAMA CHERIF alias «CHRISTINE VILANOEVA» et BOUA AMOAKON DANIEL GERALD alias «VIVIANE MERCIER» pourraientêtre poursuivis pour utilisation frauduleuse d'éléments d'identification de personne physique, faux, usage de faux, escroquerie et tentative d'escroquerie sur internet. Ils ont été conduits devant les autorités compétentes pour répondre des faits qui leurs sont reprochés.




Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Offres d'emploi du jour