Téléphonie mobile : Pourquoi la guerre des bonus fait rage


Depuis quelques mois, les abonnés de téléphonie mobile en Côte d’Ivoire affichent une satisfaction totale face à l’offre Bonus des opérateurs.
  • Source: L'Inter
  • Date: mar. 02 août 2016
  • Visites: 3612
  • Commentaires: 1
Après le retrait par l'Agence de régulation des télécommunications de Côte d'Ivoire (Artci) des licences de quatre opérateurs du marché de la téléphonie mobile en Côte d'Ivoire : Café Mobile, Comium, GreenN Net work et Warrid pour non-respect de leurs engagements, Orange Côte d'Ivoire, Mtn et Moov Côte d'Ivoire se livrent une véritable bataille pour gagner des parts de marché et se positionner dans le cœur des consommateurs.

Tout y passe : stratégie marketing agressive et tous azimuts, actions sociétales au profit des abonnés, communication média,  publicitaire et stratégies commerciales sont déployées. La dernière trouvaille est l’offre promotionnelle « Bonus crédit au rechargement ».

Comme un effet de mode, tous les trois opérateurs du marché s’y sont investis avec des niveaux et fréquences de bonus aussi diversifiés que réguliers, au grand bonheur des consommateurs.

Ce segment des offres bonus est devenu ainsi en quelques mois une arme incontournable pour appâter le parc d’abonnés des défunts opérateurs. En effet, au 31 décembre 2015, le parc d’abonnés de ces défunts opérateurs était estimé à un peu plus de 710 000 clients pour Comium et à environ 370 000 GreeN Network. C’est environ 1 million d’abonnés qui représentent la première cible des trois opérateurs du marché. Fait rarissime,  particulièrement ce week-end, la « guerre des Bonus » a atteint le sommet jamais connu en Côte d’Ivoire. Moov CI, perçu comme propulseur de cette offensive commerciale depuis quelques mois, semble en avoir fait un axe majeur de sa stratégie, en plaçant la barre à 300% de bonus de crédit de rechargement. Une stratégie payante, dans la mesure où, lors de la célébration de ses 10 ans en Côte d’Ivoire le 21 juillet dernier, M. Oussalah Lhoussaine, son directeur général, a fait savoir que son groupe a enregistré 80% de croissance en une année et 18% de croissance en 3 mois. Et ce grâce à cette strat (...)

Lire la suite sur L'Inter



Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents