Colloque CFAO/IPSOS : Les classes moyennes en Afrique se dévoilent

  • Source: Educarriere
  • Date: mer. 08 juin 2016
  • Visites: 2524
  • Commentaires: 0

Ni trop riches, ni trop pauvres, en transition vers un avenir meilleur : telle est la définition que se donne la classe moyenne africaine.

 

Ce constat fait partie des résultats de l'étude intitulée : « Les Classes moyennes en Afrique, quelle réalité, quels enjeux? » exposés le lundi 06 Juin 2016, au Sofitel Hôtel Ivoire par Mme Florence De Bigault, Directrice IPSOS Africap
.

Le concept de classe moyenne restant assez vague,  cette étude commanditée par CFAO et réalisée auprès de 4000 ménages répartis dans 5 pays (Côte d'Ivoire, Maroc, Cameroun, Nigéria et Kenya) l'a défini comme étant les 16% d'individus qui jouissent de 4 à 20 dollars par jour pour vivre.

Cependant le point commun à cette classe moyenne africaine est la récurrence et la stabilité de son revenu quoique souvent informel qui lui permet de s'assurer une certaine sécurité. Cette particularité est confirmée par un taux d'épargne assez élevé (72% en moyenne), celle de Côte d'Ivoire épargnant pour 81% des interrogés, 10% de leur revenu ; quand bien même le niveau d'endettement va croissant au Maroc, au Cameroun et au Kenya (seulement 17% en  Côte d'Ivoire).

S'agissant des modes de consommation, la classe moyenne consacre principalement son revenu à l'alimentation, à l'éducation de ses enfants et au logement (respectivement 25, 18 et 13%). Cette dernière donne étant le corollaire d'une accession à la propriété encore limitée sauf au Maroc.

Aussi l'urbanisme grandissant les pousse t'elle à investir un peu plus vers d'autres postes de consommation au détriment de la santé qui ne représente que 6% des autres dépenses.

Relativement bien équipée avec des taux généralement supérieurs à la moyenne (86% des ivoiriens possèdent un Smartphone quand 66% détiennent un ordinateur portable et 59% une antenne parabolique), la classe moyenne ivoirienne est regardante sur ce qu'elle achète, faisant indifféremment ses courses aussi bien en super et hypermarchés que sur internet ou chez les vendeurs de rue tout en restant attachée au marché traditionnel (64% contre 47% pour la moyenne).

Parrainé par Le Ministre du Commerce Jean-Louis Billon, cet événement a été animé par Venance Konan, Directeur Général de Fraternité Matin et Florence de Bigault, Directrice Africap Ipsos avec la participation de Fabrice de Creisquer, Délégué Pays CFAO et PDG CFAO AES, Jean-Paul Denoix DG CFAO RETAIL, Alexander Koch DG Brassivoire, et Xavier Ricci DG AFRICASHOP.




Billon Venance Konan Côte d'Ivoire Afrique Nigéria Maroc Cameroun Kenya internet logement ivoiriens



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour