Eliminatoires CAN 2017 : La Côte d'Ivoire bat le Gabon (2-1)

  • Source: sport-ivoire.ci
  • Date: sam. 04 juin 2016
  • Visites: 3145
  • Commentaires: 0
La Côte d'Ivoire a pris le meilleur sur le Gabon, dans le cadre de la 5è journée des éliminatoires de la CAN 2017, dans le groupe I. Score final, 2-1.

Le stade de La Paix de Bouaké a vibré au rythme des Eléphants retrouvés. Car dans le centre du pays, les hommes de Michel Dussuyer furent loin d'être ennuyeux. Et le public ne s'est pas rongé les pouces. Au-delà de la pugnacité et de la solidité défensive, l'animation offensive a repris un brin de parole. Elle a surtout mis en exergue un homme attendu : Jonathan Kodjia. Cette fois aux cotés de Gervinho et de Max Gradel, l'attaquant de Bristol a pris ses marques. A la 14è, sur une touche de Traoré Adama, “John“ tourne bien autour de son défenseur avant de libérer une frappe en cloche qui embrasse la barre de l'heureux Didier Ovono. Aux 33è et 35è, le nouvel atout offensif servi dans des conditions extrêmes, n'y arrive pas face à la baraqua du portier du Gabon. Mais au terme de la première période, le but sentait à pleine narines, pour celui que l'on désigne déjà comme “le nouveau Drogba“. Et ce, même si Max Gradel et surtout Gervinho ne sont pas passés loin de mettre le feu dans la tanière des Panthères.

Un éclair signé Kodjia

Au retour des vestiaires, après une première période vierge, Kodjia patiente jusqu'à la 52è. Et c'est encore une alerte de Traoré Adama, le latéral gauche ivoirien du FC Bâle, qui fait briller l'avant-centre de Bristol City. L'entente ressemble à celle du tandem Boka-Drogba. Le centre en cloche est digne de celui de Roberto Carlos en 2002. Si la reprise est loin du Zidanesque, elle fut tout autant efficace pour débloquer le marquoir du stade de La Paix (1-0). Un bijou enivrant pour son auteur, délivrant pour le public de Bouaké. Le deuxième but ivoirien vient lui, du coin droit de la défense ivoirienne. Mamadou Bagayoko, qui n'a offert aucune nostalgie d'Aurier, ni de Djédjé, enroule son centre en direction de Kodjia devancé par Ecuélé Manga. Le dégagement approximatif du capitaine gabonais se transforme en caviar pour Ismael Diomandé. Entré à la place d'Angban Victorien, le Caennais a le plat de pied parfait à la 70è pour ramener Ovono dans ses filets (2-0). Certains de leur fait, les Eléphants troquent leur rigueur avec un laxisme en milieu de terrain. Sans agressivité, Kessié et ses coéquipiers escortent Kanga Kakou. Sa passe enrhume Diarrassouba Viera et met en scelle Malick Evouna dont le piqué imparable trompe Gbohouo, si tranquille jusque là (2-1, 80è). Mais au terme de la rencontre remportée par la Côte d'Ivoire, l'on retiendra la combativité, la solidarité des Eléphants. Et une action, celle de Jonathan Kodjia à la 52è. Du côté gabonais, il est clair que le vestiaire de Jorge Costa va trembler. Puisque les organisateurs enregistrent leur 3è défaite en autant de matches.

 

Patrick GUITEY




Eléphants Drogba Gervinho Max Gradel Jonathan Kodjia Côte d'Ivoire Bouaké Mali



Educarriere sur Facebook