Les entreprises ivoiriennes ont enfin leur moteur de recherche


André Apété, directeur du cabinet du ministre de l'Economie numérique.
  • Source: AFP
  • Date: jeu. 07 avr. 2016
  • Visites: 2389
  • Commentaires: 0

Un nouveau moteur de recherche permettant aux entreprises ivoiriennes d'être immédiatement contactées par leurs clients et fournisseurs, "Côte d'Ivoire OnBusiness", a été présenté jeudi à Abidjan, une première en Afrique de l'ouest francophone.

"Cet outil offrira sur internet une visibilité de la production de chaque entreprise et vise à faciliter les systèmes de recherche et de mise en relation des acteurs de la vie économique nationale", a déclaré à l'AFP son promoteur, le Français Fabien Normann.

"Vous tapez +clous+, vous avez toutes les entreprises qui fabriquent des clous" en Côte d'Ivoire, a expliqué M. Normann lors de la cérémonie de lancement.

La gratuité sera assurée pour les "Très petites entreprises"(TPE) et un abonnement fixe annuel pour les autres, a-t-il assuré.

Le ministère ivoirien de l'Economie numérique a salué une "très belle idée qui donne la visibilité aux entreprises ivoiriennes tant en Côte d'Ivoire qu'à travers le monde".

"Côte d'Ivoire OnBusiness fait partie de la stratégie du développement du numérique que le gouvernement a mis en place en misant notamment sur le service à la population et le développement du contenu", a expliqué André Apété, directeur du cabinet du ministre de l'Economie numérique.

Pour M. Apété, le nouveau moteur de recherche "contribue à faire de la Côte d'Ivoire une plateforme du numérique en Afrique de l'ouest".

En Côte d'Ivoire, première puissance économique d'Afrique francophone, le nombre d'abonnés à internet a explosé, passant de 200.000 à huit millions en trois ans, de 2012 à 2015.

Plus de 10.000 entreprises sont inscrites au Centre de promotion des investissements de Côte d'Ivoire (CEPICI, public) qui créé les sociétés dans le pays.

ck/eak/fra




Côte d'Ivoire Abidjan Afrique internet CEPICI gouvernement TPE développement



Educarriere sur Facebook