ft-ad_1
Société

Sécurité : le ministre Vagondo Diomandé met en service les postes – frontières de Massala – Barala et Dioronzo-Somotou

post-img

Abidjan, le 06 mars 2024 - Le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, Vagondo Diomandé, a procédé le dimanche 03 mars 2024, à l'inauguration des postes – frontières de Massala – Barala et Dioronzo-Somotou, situés respectivement dans les départements de Koro (Bafing) et Minignan (Folon).

C’était en présence de l’Ambassadeur du Japon en Côte d’Ivoire et de la représentante du chef de mission de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en Côte d’Ivoire.

La construction et l’équipement de ces deux postes situés aux frontières de la Côte d’Ivoire avec la Guinée et le Mali, vise, notamment, à contribuer au renforcement de la sécurité et à la stabilisation communautaire aux frontières par le biais d’activités qui font le lien entre la paix et le développement.

Chaque poste de police a été équipé pour les besoins des policiers et des passants. Il s’agit de systèmes d’énergie solaire, d’antennes GMS, de pompes à motricité humaine, etc.
La deuxième composante du projet qui consistait à fournir des améliorations infrastructurelles et des équipements pour les services sociaux de base dans les deux endroits, a permis la construction et la réhabilitation d’infrastructures sociales aussi bien à Massala – Barala qu’à Dioronzo-Somotou.

A cette occasion, Vagondo Diomandé a souligné que la mise en service de ces deux infrastructures concourt à matérialiser l'une des orientations prioritaires du Président Alassane Ouattara en matière de sécurité. A savoir, assurer le renforcement des mesures de prévention et de lutte contre les attaques terroristes, de la criminalité, de la circulation illicite des armes, du trafic humain et de toutes sortes de violences.

Il a exhorté les populations à créer et entretenir une complicité avec les fonctionnaires de police affectés dans ces bureaux et a remis deux véhicules ainsi que des motos à ses collaborateurs, afin de les rendre plus efficaces.

Il est bon de noter que ces postes frontières portent à douze, le nombre d’infrastructures de ce type, et à quatre, celles financées par le gouvernement du Japon, dans le cadre de la mise en œuvre du projet dénommé « Renforcer la sécurité et la cohésion sociale aux frontières Nord de la Côte d’Ivoire ».

CICG




orientation sociale service lutte Abidjan énergie projet Alassane Ouattara Vagondo Diomandé Côte d’Ivoire Bafing Koro Japon Mali Guinée OIM gouvernement police CICG fonctionnaires développement permis

Articles similaires