Au Plateau, le centre des affaires d'Abidjan, les commerçants déguerpis du jardin public

  • Source: APA
  • Date: jeu. 04 janv. 2024
  • Visites: 3542
  • Commentaires: 0
Ces commerçants, visiblement en émoi, s'insurgent de n'avoir pas eu assez de temps pour déplacer leurs marchandises.

« Hier nuit, ils sont venus nous avertir, demandant de quitter le jardin public, et nous étions ici jusqu'à minuit », confie Assétou Sangaré, une commerçante qui s'affaire à récupérer ses produits vivriers qu'elle vend dans cet espace, ne sachant où s'installer.

Les agents du District autonome d'Abidjan ont signalé qu'ils détruiront les installations érigées sur l'espace, entre 4 heures et 6 heures du matin, rapporte Assétou Sangaré, faisant savoir que « le maire même est venu, mais il ne nous a rien dit ».

« En fait, c'est normal de casser pour rendre la ville propre, mais quand vous venez trouver des commerçants qui se débrouillent, donnez-leur des mises en demeure pour faire sortir leurs bagages », avant de démolir, lance Oumar Koné, un commerçant qui a débrayé depuis plusieurs mois.

Selon Oumar Koné, « les commerçants étaient informés depuis longtemps (de ce projet), depuis l'année dernière ». Ce mercredi 3 janvier 2024 le nouveau ministre gouverneur du District autonome d'Abidjan, Cissé Bacongo s'est rendu sur les lieux.

« C'est hier soir que M. Cissé Bacongo est venu ici, il a constaté que le jardin public n'est pas propre, c'est alors que le lendemain matin ils ont commencé à casser » les installations à l'aide d'un Caterpillar, a-t-il renchéri. Pour lui, « ce n'est pas bien, même s'ils avaient aver (...)

Lire la suite sur APA


ville don Abidjan projet produits vivriers Cissé Bacongo




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour