Changements climatiques : un cadre de développement socio-économique durable mis en place par le gouvernement pour adresser les défis climatiques (Ministre Nialé Kaba)

  • Source: CICG
  • Date: jeu. 07 déc. 2023
  • Visites: 796
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 06 décembre 2023 - Pour adresser les défis climatiques et réduire ses vulnérabilités aux changements climatiques, la ministre de l'Economie, du Plan et du Développement, Nialé Kaba, a indiqué, ce mardi 05 décembre 2023, que le gouvernement de Côte d'Ivoire a mis en place un cadre de développement socio-économique durable qui intègre les défis des changements climatiques dans tous les secteurs et contribue à l'amélioration des conditions de vie des populations et à leur résilience.

L'économiste-statisticienne s'exprimait au cours de la 2ème Session ordinaire du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec), à l'invitation de son président, Dr Eugène Aka Aouélé. Elle y a prononcé une conférence sur le thème ‘'Economie verte : alternative pour une économie ivoirienne plus résiliente''.

Cette conférence s'est articulée autour de plusieurs points notamment, les effets climatiques et les vulnérabilités en Côte d'Ivoire, les engagements du gouvernement et les politiques mises en œuvre, les politiques sectorielles et, les défis et perspectives. L'objectif était de proposer l'économie verte comme une réponse cruciale pour modeler les fondements de l'économie mondiale tout en offrant une alternative durable et socialement inclusive, aux défis environnementaux et aux impératifs de croissance.

Sur les différentes thématiques abordées par Nialé Kaba, plusieurs facteurs aggravants persistent et mettent à nu la vulnérabilité de la Côte d'Ivoire. Ainsi les projections indiquent que d'ici 2050, la température en Côte d'Ivoire augmentera de 1 à 4 degrés, le niveau de la mer de 30 cm, et les précipitations seront de plus en plus irréguliers. « Ces risques pourraient compromettre non seulement les gains en termes de développement économique, mais également faire basculer près d'un million d'ivoiriens supplémentaires dans l'extrême pauvreté, d'ici 2040 » a-t-elle prévenu, en se basant sur le rapport Ccdr de la Banque mondiale.

De ce fait, outre la mise en place d'un cadre de développement socio-économique durable pour adresser les défis climatiques et réduire ses vulnérabilités aux changements climatiques, la ministre a également fait savoir que le gouvernement intensifie les efforts de promotion de l'économie verte et durable, avec des réformes et des actions dans des secteurs tels que la biodiversité, l'agriculture et la foresterie, l'énergie, les transports, la gestion des déchets et l'économie bleue.

CICG




Banque Côte d'Ivoire environnement déchets transport sociale secteur économique Abidjan énergie agriculture 2023 Nialé Kaba Aka Aouélé gouvernement CICG ivoiriens développement



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour