Utilisation des engrais et sécurité alimentaire : le ministre d'Etat Kobenan Kouassi Adjoumani explique la politique de la Côte d'Ivoire

  • Source: CICG
  • Date: jeu. 01 juin 2023
  • Visites: 708
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 1er juin 2023 – Prenant part à la table ronde sur les engrais et la santé des sols en Afrique de l'Ouest et au Sahel, du 30 au 31 mai 2023 au Togo, le ministre d'Etat-ministre de l'Agriculture et du développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, a expliqué la politique de la Côte d'Ivoire, qui prend en compte les problématiques de désertification, de dégradation des sols, d'utilisation des engrais et de sécurité alimentaire.

Kobenan Kouassi Adjoumani a présenté le Programme national d'investissement agricole (Pnia) qui, depuis sa mise en place en 2012, est l'outil dédié à la transformation structurelle du secteur agricole. Un programme qui, a-t-il souligné, a permis au pays de renouer avec la croissance dans le secteur agricole.

Le ministre d'Etat a indiqué qu'en 2022, un département consacré au contrôle de la qualité des engrais et autres produits assimilés a été créé au sein de son ministère.

Il a ajouté qu'un dispositif institutionnel est en préparation, avec à la clé un décret relatif au contrôle de la qualité des engrais. « Ce dispositif s'étend à la protection de l'environnement (eau et sol) et de la santé des utilisateurs », a-t-il rassuré.

A en croire le ministre d'Etat, pour ce qui est des dispositions incitatives, figurent l'exonération de Tva pour les engrais et autres produits assimilés, l'offre d'avantages fiscaux aux investisseurs et le processus d'élaboration de la carte de la fertilité des sols, pour permettre la formulation d'engrais spécifiques qui tiennent comptent des potentialités des cultures et de celles des sols.

Il s'est, ensuite, félicité que ces mesures soient en adéquation avec la feuille de route présentée lors de la rencontre. Un document auquel la Côte d'Ivoire, selon lui, adhère pleinement. « Nous restons convaincus qu'elle est la meilleure solution pour nos pays de cultiver l'avenir en nourrissant les sols, pour qu'à leur tour, les sols nourrissent les Hommes », a déclaré le ministre.

Initiée par le président togolais Faure Gnassingbé, ces assises offrent un cadre d'échanges autour de la problématique des engrais dans la sous-région ouest-africaine. Cette année, elles ont eu lieu en prélude au sommet africain de Dakar, prévu en juillet 2023 et qui s'inscrit dans le prolongement de la Déclaration d'Abuja, en 2006, sur les engrais.

Source : CICG




Côte d'Ivoire environnement secteur Abidjan Afrique Agriculture agricole Program Togo sein 2023 Adjoumani CICG développement formation permis santé



Educarriere sur Facebook