Côte d'Ivoire : les prix du Kg de coton graine maintenus pour la campagne 2023-2024


Le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et du développement rural Kobenan Kouassi Adjoumani
  • Source: APA
  • Date: jeu. 25 mai 2023
  • Visites: 1438
  • Commentaires: 0
La filière coton démarre les semis de la nouvelle campagne 2023-2024 à la fin du mois de mai prochain.

Durant la campagne 2022-2023, la filière coton a été compromise par une invasion de jassides, des insectes ravageurs du cotonnier, qui ont causé d'énormes dégâts sur la quasi-totalité des parcelles de coton du pays.

C'est dans ce contexte que le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et du développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, a dévoilé ce mercredi 24 mai 2023 le prix indicatif pour la campagne cotonnière 2023-2024, lors d'une conférence de presse.

Les prix d'achat du coton graine pour la campagne 2023-2024, sont fixés à « 310 F CFA/Kg, le coton graine de 1er choix et 285 F CFA/Kg, le coton graine de deuxième choix », a indiqué M. Adjoumani, ajoutant que « ces prix sont les plus élevés de tous les pays producteurs de coton de la sous-région ».

Selon M. Adjoumani, la culture cotonnière, en Côte d'Ivoire, a été « plus impactée que la quasi-totalité des pays de la sous-région productrices (qui) ont tous perdu plus de la moitié de leur production de coton ». Ce sont le Burkina, le Mali, le Sénégal et le Togo.

Le pays a enregistré pour la campagne 2022-2023 une forte baisse de rendement moyen qui est passé de 1 134 Kg/ha en 2021-2022 à 574 Kg/ha en 2022-2023, niveau jamais atteint par la filière. En outre, il en est résulté un effondrement de la production de coton graine, qui est passée de 539.623 tonnes en 2021-2022 à 236.183 tonnes, soit une perte de 54%.

Face à cette situation extrêmement préoccupante, des actions urgentes ont été entreprises par le gouvernement ivoirien et les acteurs de la filière pour limiter les dégâts. Dans cet élan, le ministère de tutelle a dépêché une mission pour faire un diagnostic sur le terrain.

Sur la base de l'analyse de ces constatations et des évaluations d'impacts réalisées par la filière, le Conseil présidentiel du 18 janvier 2023 a accordé un appui financier de 34,52 milliards F CFA pour racheter les crédits d'intrants adossés à la perte de production induite par les attaques de jassides.

Ce soutien exceptionnel vient s'ajouter à une subvention de 28,5 milliards F CFA accordée par le Gouvernement en début de campagne pour juguler la hausse des prix de cession des en (...)

Lire la suite sur APA


Côte d'Ivoire entreprises conférence de presse production Agriculture Togo 2023 Adjoumani Mali Burkina Sénégal Gouvernement coton développement ivoirien




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour