Coopération économique : une réunion extraordinaire du Réseau ouest-africain des structures nationales et régionales chargées de la coopération avec l'UE ouverte à Abidjan

  • Source: CICG
  • Date: mar. 23 mai 2023
  • Visites: 846
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 23 mai 2023- Le ministre ivoirien de l'Économie et des Finances, Adama Coulibaly, a présidé, le lundi 22 mai 2023 à Abidjan-Plateau, l'ouverture de la réunion extraordinaire du Réseau ouest-africain des structures nationales et régionales en charge de la coopération avec l'Union européenne (UE), organisée par la Cellule de Coordination de la Coopération Côte d'Ivoire/UE (CCC CI/UE).

Le ministre a, à cette occasion, rappelé que cette rencontre intervient à une période charnière de la coopération entre nos États et l'UE. En effet, la signature prochaine du nouvel accord de partenariat marquera la fin de l'Accord de Cotonou et le déploiement progressif du nouvel instrument de financement des actions de l'UE dénommé Instrument de voisinage, de coopération au développement et de coopération internationale (NDICI).

Adama Coulibaly a salué l'initiative de cette rencontre visant à examiner plus de deux années après, la mise en œuvre du NDICI dans nos pays respectifs et à réfléchir aux différentes modalités d'appropriation du nouveau cadre de partenariat avec l'UE. Pour lui, « le partenariat avec l'UE étant d'un enjeu important, il est primordial que les États de la région ouest-africaine prennent les dispositions adéquates pour renforcer l'efficacité dudit partenariat et adresser au mieux leurs priorités ».

L'ambassadeur de l'UE en Côte, Francesca Di Mauro, a, pour sa part, souligné la bonne qualité de la relation entre l'UE et la Côte d'Ivoire, partant avec les États de la région ouest-africaine.

Selon elle, l'UE est convaincue de la nécessité de faire évoluer le dispositif actuel vers un dispositif plus stratégique censé devenir un outil d'appui au dialogue et au partenariat avec l'UE et ses États membres.

Quant au coordonnateur national de la CCC CI/UE, Semon Bamba, il a indiqué que cette rencontre qui s'étend sur deux jours, en plus de permettre une évaluation des rapports entre États, sera l'occasion de jeter un regard d'ensemble sur le nouveau cadre en cours et de formuler des recommandations à l'endroit des autorités nationales, de l'Organisation des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) et de l'UE. Il a rappelé que les différents Programmes indicatifs multi-annuels par pays couvrent la période 2021-2027 et sont financés par des allocations de ressources issues du NDICI, avec une évaluation à mi-parcours prévue en 2024.

Pour ces assises placées sous le thème ‘'Enjeux et défis du nouveau cadre de partenariat entre l'OEACP et l'UE'', les délégations sont venues du Bénin, du Burkina Faso, de la Gambie, du Libéria, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal et du Togo. La rencontre enregistre également des invités spéciaux venus de la RDC et du Cameroun.

Source : CICG




Côte d'Ivoire don Abidjan Afrique État Program Cotonou Togo 2023 Adama Coulibaly jeu Plateau France Mali Burkina Faso Sénégal Cameroun Bénin RDC Union européenne CICG partenariat développement ivoirien



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour