Assainissement et saison des pluies : le gouvernement ivoirien en action pour préserver les vies

  • Source: CICG
  • Date: lun. 15 mai 2023
  • Visites: 762
  • Commentaires: 0
Cette année, la Société d'Exploitation, de Développement Aéronautique et Météorologique (SODEXAM) a annoncé de très fortes précipitations avec des risques d'inondation importants. Le gouvernement ivoirien est en alerte. L'objectif n'a pas varié « zéro victime en saison des pluies ».

C'est la veillée d'armes au comité interministériel sur la gestion des crises et catastrophes en attendant les fortes pluies.

En effet, depuis quelques mois, le gouvernement affine la stratégie mise en place pour une gestion optimale des saisons des pluies de cette année. La Société d'Exploitation, de Développement Aéronautique et Météorologique (SODEXAM) prévoit d'importantes précipitations avec des risques d'inondation très élevés.

« Des projections sont faites afin d'optimiser nos stratégies pour l'atteinte de notre objectif qui est de zéro décès », a rappelé le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, Vagondo Diomandé.

Le ministère de l'Hydraulique, de l'Assainissement et de la Salubrité a procédé, le 27 avril dernier, au lancement de la campagne de libération des ouvrages de drainage des eaux de pluie avec pour slogan : « Saisons des pluies, zéro victime, c'est possible ».

Cette année encore, il faut éviter que les pluies diluviennes endeuillent les familles. Pour y parvenir, le gouvernement prend des mesures fortes pour résoudre la problématique des dégâts qui surviennent lors des saisons des pluies devenues sources d'angoisse. Tout est mis en œuvre pour préserver des vies, garantir la sécurité et sensibiliser les populations.

Sur le terrain, de grands travaux d'assainissement ont été réalisés. Ce sont, entre autres, la construction de barrages écrêteurs de crue, la réhabilitation de trois barrages écrêteurs, l'aménagement de quatre cuvettes (Bokabo, Clouetcha, Akeikoi et Abobo baoulé) dans la commune d'Abobo, l'ouverture du chenal au niveau de la baie de Cocody… L'on compte également le dragage du fond lagunaire et le remblaiement des berges de la baie, la réalisation de nouveaux branchements à Adjamé, Abobo et Treichville, la réhabilitation de stations de pompage et de pré-traitement du collecteur principal d'eaux usées et le raccordement de réseaux secondaires des communes d'Abobo, d'Adjamé et de Treichville. Des travaux qui permettent de moderniser les réseaux d'assainissement publics dans la ville d'Abidjan.

Le gouvernement a mis en place, avec l'appui de la Banque mondiale, le Projet d'assainissement et de résilience urbaine (PARU). Un projet de 155 milliards de FCFA pour réduire la vulnérabilité des populations aux inondations dans de nombreuses zones urbaines, notamment à Abobo. On note aussi la construction des ouvrages de drainage des eaux pluviales de Gesco (route de Dabou, commune de Yopougon), les travaux de revégétalisation des talus dans la commune d'Attécoubé, les travaux d'aménagement des ouvrages de drainage dans le bassin versant de M'Pouto à Cocody.

Il faut rappeler que dans le cadre de la mise en place d'un système de drainage des eaux pluviales à Abidjan, ce sont près de 32 kilomètres de canalisation d'un investissement de 55 milliards de FCFA qui ont été déjà réalisés à Cocody et à Yopougon en 2021.

L'Office national de l'assainissement et du drainage (ONAD) a réalisé des travaux d'urgence de curages d'exutoires d'ouvrages de drainage dans les communes de Koumassi, Attécoubé et Port-Bouët.

Ainsi, le gouvernement effectue d'importants ouvrages d'assainissement et de drainage dans la capitale économique du pays, Abidjan, pour lutter contre les effets néfastes de la montée des eaux.

Et comme chaque année, le gouvernement invite les populations à quitter volontairement les zones à risques. 54 sites ont été répertoriés dans les communes d'Adjamé, Attécoubé, Anyama, Abobo, Bingerville, Cocody, Port-Bouët et Yopougon. 95% des inondations et des éboulements en saison des pluies surviennent dans ces zones identifiées. Et l'opération de libération des sites critiques a effectivement démarré le 11 mai 2023.

Le gouvernement a exhorté les rois, les chefs traditionnels et les maires à s'impliquer davantage dans la campagne de sensibilisation pour l'atteinte de l'objectif de zéro victime dans le district d'Abidjan pendant les saisons des pluies 2023.

Source : CICG




Yopougon Banque lancement ville économique lutte Abidjan Port projet canal+ 2023 Vagondo Diomandé SODEXAM Cocody Abobo Adjamé Attécoubé Koumassi gouvernement CICG ivoirien



Educarriere sur Facebook