Côte d'Ivoire : l'endettement du pays estimé à près de 55% du PIB

  • Source: APA
  • Date: mar. 25 avr. 2023
  • Visites: 790
  • Commentaires: 0
Le chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara, qui juge ce taux « modéré », annonce une croissance économique en 2023 projetée à 7,2% et une baisse de l'inflation à 3,5%.

« En dépit du contexte économique mondial difficile, l'économie ivoirienne poursuit sa dynamique de croissance », a déclaré ce mardi 25 avril le président ivoirien, Alassane Ouattara, dans un message sur l'état de la Nation, devant le Parlement réuni en congrès, à Abidjan.

Il a fait savoir qu'après un taux de croissance du Produit intérieur brut (PIB) de 2% en 2020, année où les économies du monde ont plongé du fait de la crise sanitaire de la Covid-19, la Côte d'Ivoire a su maintenir son expansion.

Selon le chef de l'Etat ivoirien, le taux de croissance du PIB de la Côte d'Ivoire qui s'est établi à « 7,4% en 2021 et 6,7% en 2022 avec un taux d'inflation de 5,2%, (s'affiche comme) l'un des taux les plus bas au monde malgré les difficultés et le pouvoir d'achat par rapport à un certain nombre de produits ».

Les grands équilibres macroéconomiques sont « maintenus en Côte d'Ivoire, notamment avec notre endettement qui reste modéré à peu près à 55% du PIB, alors que la plupart des pays sont au-delà de 100% du PIB », a-t-il assuré.

Le pays, dira-t-il, bénéficie de la confiance des investisseurs et des acteurs des marchés financiers. Après la mise en œuvre satisfaisante de deux programmes économiques et financiers avec le FMI, ces dix dernières années, les négociations pour un troisième programme ont été concluantes en mars 2023.

Un nouveau programme économique financier de la Côte d'Ivoire pour la période 2023-2025 bénéficiera d'un soutien financier de 3,6 milliards de dollars, soit environ 2.100 milliards de Fcfa sur trois ans avec un décaissement d'environ 700 milliards de Fcfa par an.

« Les perspectives économiques sont donc favorables, même si le gouvernement doit demeurer attentif en raison des incertitudes liées à une situation internationale instable. Pour l'année 2023, le taux de croissance du PIB est projeté à 7,2% et le taux d'inflation devrait baisser à 3,5% », a-t-il relevé.

Alassane Oua (...)

Lire la suite sur APA


Côte d'Ivoire monde économiques don Abidjan projet 2023 Alassane Ouattara FMI gouvernement PIB Covid-19 ivoirien




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour