Exportations de produits végétaux : à compter du 03 mai 2023, la Côte d'Ivoire passera officiellement à la délivrance des certificats phytosanitaires électroniques

  • Source: CICG
  • Date: jeu. 23 mars 2023
  • Visites: 852
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 23 mars 2023- Le ministre d'État, ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, a annoncé qu'à compter du 03 mai 2023, la Côte d'Ivoire passera officiellement à la délivrance des certificats phytosanitaires électroniques (ou ePhyto), à partir de la plateforme en ligne du Guichet Unique du Commerce extérieur de la Côte d'Ivoire (GUCE-CI).

C'était le jeudi 23 mars 2023 à Abidjan-Plateau, au lancement officiel du Certificat phytosanitaire électronique ‘'ePhyto'' pour les exportations de végétaux et de produits végétaux au départ de la Côte d'Ivoire.

Le ministre d'État Adjoumani a souligné que les certificats phytosanitaires "en version papier" ont depuis longtemps montré leurs limites en matière d'échanges commerciaux, dans la mesure où ceux-ci imposent, tant à l'administration phytosanitaire qu'aux opérateurs privés, diverses contraintes, voire dérives.

« Celles-ci consistent en des lenteurs administratives occasionnant une perte de temps inutile. Les fraudes et falsifications constatées, les risques de détérioration et de perte de papiers, ainsi que les frais d'envoi des documents constituent des contraintes de nature à discréditer, aussi bien nos exportations que les procédures d'échanges commerciaux vis-à-vis de nos partenaires extérieurs. C'est pourquoi, à l'ère de la digitalisation à travers le monde, la Côte d'Ivoire a choisi de mettre en place le processus de délivrance de certificats phytosanitaires par voie électronique afin de faciliter les échanges commerciaux », a-t-il déclaré.

Selon le ministre d'État, la formation des opérateurs économiques à l'utilisation du module ePhyto, va participer à l'amélioration de la crédibilité des procédures commerciales vis-à-vis des partenaires extérieurs. L'ePhyto devrait offrir comme avantages un gain de temps auquel est associé un gain d'argent pour les acteurs du secteur privé, le renforcement de l'efficacité des services phytosanitaires par la réduction des opérations de saisies et de validation des données, induisant plus de célérité dans le travail, la réduction du potentiel de certificats frauduleux, le renforcement de la compétitivité de la Côte d'Ivoire sur le marché international.

Trois véhicules ont été remis par le ministre d'État à la Direction générale des Productions et de la Sécurité alimentaire (DGPSA) pour l'appui au ephyto.

La représentante résidente de la Société financière internationale (SFI), Charlotte Ndaw Sako, et le directeur général de la DGPSA, Angui Kouassi Tehua Pascal, étaient présents à cette cérémonie.

Source : CICG




Commerce Côte d'Ivoire digital monde économiques service lancement secteur don Abidjan Agriculture État 2023 Adjoumani jeu GPS Plateau CICG formation



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour