Chaîne de valeur du tilapia d'élevage : la FAO remet au gouvernement ivoirien le rapport d'analyse et de mise à niveau ''FISH4ACP''

  • Source: CICG
  • Date: jeu. 23 mars 2023
  • Visites: 702
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 23 mars 2023- Le ministre des Ressources animales et halieutiques (MIRAH), Sidi Tiémoko Touré, a réceptionné, le jeudi 23 mars 2023 à Abidjan-Plateau, le rapport d'analyse et de mise à niveau de la chaîne de valeur du tilapia d'élevage (FISH4ACP), ainsi que le document projet, des mains du représentant résident de la FAO en Côte d'Ivoire, Attaher Maiga.

« Les résultats de ce projet vont permettre d'améliorer la qualité des produits, d'augmenter la production et les revenus des éleveurs, et de stimuler la croissance économique dans notre pays », a fait savoir Sidi Tiémoko Touré.

Ce projet, a-t-il relevé, est parfaitement aligné avec la Politique nationale de Développement de l'Elevage, de la Pêche et de l'Aquaculture en Côte d'Ivoire (PONADEMA 2022-2026) qui vise à promouvoir la croissance économique et le développement durable, à travers le renforcement du secteur de l'aquaculture, en particulier celui de l'élevage de tilapia.

Il a ajouté que la production de tilapia d'élevage est un enjeu crucial pour notre pays, car elle représente une source importante de protéines pour la population et offre des opportunités économiques pour les producteurs locaux.

Attaher Maiga de la FAO a, de son côté, affirmé que, depuis avril 2022, le projet est entré officiellement dans la phase de mise en œuvre de la stratégie élaborée.

« 10 fermes pilotes, sélectionnées à l'échelle nationale, serviront de fer de lance pour promouvoir l'adoption de techniques améliorées d'élevage du tilapia et de gestion des fermes associées. Elles bénéficieront de séances de formation afin de vulgariser les nouveaux modèles d'affaires améliorés et les bonnes pratiques associées, en particulier au niveau technique, financier, du suivi environnemental, et de la gestion des intrants (alevins et aliments). Jusqu'au terme du projet (fin février 2025), ces fermes pilotes bénéficieront d'un suivi régulier de leur performance et de conseils », a-t-il annoncé.

Le programme appuiera aussi la différenciation de la production locale de tilapia, comme moyen de lui donner de la valeur ajoutée, selon Attaher Maiga.

Pour 2023, ce sont 28 activités dont 23 par la FAO et cinq par l'unité de coordination du MIRAH qui seront réalisées.

Lancé en janvier 2021 par la FAO en collaboration avec le MIRAH, le programme FISH4ACP est une initiative de l'Organisation des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique grâce à un financement de l'Union Européenne et du ministère Fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement, BMZ pour 12 pays de la zone ACP.

Le gouvernement ivoirien a pour ambition de combler le déficit en produits halieutiques d'environ 500 000 tonnes de poissons à l'horizon 2030.

Source : CICG




Côte d'Ivoire environnement économiques secteur don Abidjan Afrique projet riz production local État 2023 Sidi Tiémoko Touré jeu Plateau Union Européenne BMZ gouvernement CICG développement formation ivoirien



Educarriere sur Facebook