Insécurité routière : En trois mois, 295 accidents, 350 blessés et 07 morts dénombrés dans la capitale politique

  • Source: Le Nouveau Réveil
  • Date: sam. 26 nov. 2022
  • Visites: 521
  • Commentaires: 0

L'opération « Épervier 8 », a été lancée, hier jeudi 24 novembre 2022, de façon officielle, dans la capitale politique, Yamoussoukro. C'est le Préfet de Région, préfet de département de Yamoussoukro, Brou Kouamé, qui, par son appel aux populations et aux forces de l'ordre de conjuguer leurs efforts pour la réussite de cette opération, a lancé à la place Mo Faitai, cette mission sécuritaire.

Avant que l'autorité administrative donne le coup d'envoi de l'opération « Épervier 8 », il est revenu au Préfet de police, le Commissaire divisionnaire major, Youssouf Binaté, a fait un bref bilan des actions menées par les unités sous son autorité.

Le faisant, il a indiqué qu'à Yamoussoukro, l'on note les agressions à moto et dans les taxis. Aussi, il a dénoncé le phénomène de la drogue dont ses hommes traquent à longueur de journées. Cela du fait de la destruction de plusieurs fumoirs et la mise hors d'état de nuire de dealers et de nombreux malfrats pour des crimes crapuleux. Insistant sur la franche collaboration des populations pour que les Forces de défense et sécurité connaissent d'autres succès dans leur mission de sécurisation des biens et des personnes, il a affiché la fermeté qui va désormais prévaloir dans l'exercice de leurs tâches. « On ne peut faire tout ce qu'on veut. Nous ne pouvons pas accepter qu'on manque du respect à nos agents… », a-t-il martelé pointant du doigt les comportements d'incivisme de certains concitoyens. Sur l'incivisme routière cause de l'insécurité routière qui a pour conséquence de nombreux accidents, Youssouf Binaté, qui conduira cette opération avec des unités mixtes, a dit ceci « Depuis quelques jours nos hommes sont sur le terrain à la tâche afin d'interpeller tous ceux dont les motos et véhicules ne sont pas à jour. C'est pour notre sécurité. Car à Yamoussoukro, pour le trimestre août, septembre et octobre, nous avons dénombré 295 accidents, 350 blessés et 07 morts, dans la ville de Yamoussoukro, en trois mois… », a-t-il relevé avant de marquer la détermination avec laquelle lui et ses hommes vont poursuivre la traque des motos et véhicules sans papiers.

 

JEAN PAUL LOUKOU




Yamoussoukro police accident drogue Épervier



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour