LIKA COSMETIQUE lauréate du grand prix BJKD (5ième Edition)

  • Source: Educarriere
  • Date: sam. 24 sept. 2022
  • Visites: 884
  • Commentaires: 0

Placé sous le thème "industrialisation à la portée de tous", le concours du "jeune entrepreneur de l'année'', initié par la Fondation Benedicte Janine Kacou-Diagou (BJKD), a rendu son verdict ce samedi 24 septembre, au Sofitel Hôtel Ivoire (Cocody). C'est la société Lika Cosmetic, spécialisée dans la fabrication de produits de beauté et de soin, qui a raflé la mise en remportant le 1er prix BJKD, doté d'une enveloppe de 25 millions FCFA. Une consécration saluée par la représentante de Lika Cosmetic, Zalika Barrow.  « Derrière, il y a la notoriété, la couverture médiatique, la reconnaissance que ce prix nous apporte. Il y a aussi cette reconnaissance du travail acharné et le message d'espoir envoyé aux jeunes entrepreneurs. La suite pour Lika Comestic, c'est de s'imposer comme leader de la parfumerie en Afrique », s'est réjouie Zalika Barrow.

 

Dix candidats finalistes

Le prix de la Fondation NSIA est revenu à Zabban Holding, entreprise malienne qui évolue dans l'agroalimentaire, avec un chèque de 15 millions FCFA à la clé. Le prix BRVM a été remporté par Mandabio, structure agricole et agroalimentaire sénégalaise. « Ça été une semaine assez éprouvante. Je suis très heureuse de faire partie du club BJKD, parce que je suis lauréate. Et on verra bien pour la suite », a indiqué Armande Marie-Louise LO,  fondatrice de Mandabio. Le prix de l'entreprenariat féminin a été octroyé à African Food nutrition, structure basée au Burkina Faso, qui part avec un chèque de 5 millions FCFA. L'entreprise ivoirienne, PEMMS Chocolats & Confiseries a été récompensée par le prix de la performance. La start-up a reçu un chèque de 3 millions FCFA. Les prix ont été décernés après une présentation de 3 minutes effectuée par les dix candidats finalistes.

 

Critères

Le jury a basé ses choix sur plusieurs critères dont, l'innovation, la qualité. Depuis la 4ème édition, la Fondation BJKD a rendu ce concours international, en l'ouvrant à l'ensemble des 16 pays des zones CEMAC, UEMOA, à la Guinée Conakry et à la République démocratique du Congo. Selon le président du Jury, Dr Edoh Kossi Aménounvé, cette année, 824 jeunes issus de 16 pays comportant 60% de candidatures féminines ont pris part au concours.  

 

Partenaires

Olga Marie Flore Djadji, présidente de la Fondation BJKD, a félicité les lauréats ainsi que ses partenaires, dont Educarrière.ci. « Je voudrais remercier tous nos partenaires pour leur confiance et leur soutien constant qui fait aujourd'hui du prix BJKD, un prix de référence qui suscite un intérêt réel sur le continent (…) La fondation BJKD et l'ensemble de ses partenaires célèbrent aujourd'hui les jeunes entrepreneurs et ses 5 ans d'existence marquées par un mariage solide  et désormais irrésistible avec l'excellence, la qualité, l'émulation et l'innovation. Ces valeurs qui constituent des facteurs clés de succès ont permis au prix BJKD de consolider significativement son positionnent sur l'échiquier national et, depuis sa 4ème édition, sur le continent africain», s'est félicitée Olga Marie Flore Djadji.


Raphaël Tanoh




Sofitel Hôtel Ivoire BRVM entrepreneur start-up Diagou Cocody Afrique Burkina Faso Guinée République démocratique du Congo UEMOA concours candidatures candidats entreprenariat féminin Fondation BJKD ivoirien permis



Educarriere sur Facebook