Presse ivoirienne : Bohoussou Kouassi remporte le Super Ebony 2021

  • Source: APA
  • Date: dim. 19 déc. 2021
  • Visites: 861
  • Commentaires: 0
Le journaliste ivoirien, Bohoussou Kouassi, de la Radio Adjamé FM, a remporté samedi le Super prix Ebony, récompensant les meilleurs journalistes de Côte d'Ivoire, lors de la 23e édition des Ebony et de la Nuit de la communication, à Yamoussoukro.

M. Bohoussou Kouassi de Adjamé FM a décroché le prix Ebony du meilleur journaliste radio avec 994 points, soit une moyenne 13,80. Le Super Ebony est  celui qui a obtenu le plus de points sur les 4 catégories en compétition: presse écrite, numérique, radio et télévision. 

L'Ebony de la presse écrite est Gora Mahi Thomas du journal Le Sport avec 958 points, soit une moyenne de 13,31. L'Ebony presse numérique a été décerné à Serge Alain Koffi de l'agence de presse Alerte Info, crédité de 886 points pour une moyenne de 10,31.  

La journaliste Bintou Pekele de la RTI 2, a obtenu 921 points, remportant l'Ebony télévision. Concernant le prix du meilleur présentateur télé, il est revenu à la journaliste Fatou Fofana Camara de la RTI 1, la télévision nationale. 

Le jury de cette 23e édition des Ebony 2021 était présidé par Dr Alfred Dan Moussa, le directeur général de l'Institut polytechnique des sciences et techniques de la communication (ISTC). Vingt-huit journalistes étaient en lice. 

Le jury, selon Dr Dan Moussa, a recherché auprès des instances de régulation et de surveillance du secteur des médias, ceux des 28 nominés qui ont commis des "manquements dans l'exercice du métier du journalisme" et "nous avons réexaminé la liste des nominés". 

"Au terme du marathon, des observations s'imposent. Des nominés qui auraient pu être lauréats, ont été disqualifiés par le jury puisque, en conflit avec la réglementation en vigueur", a-t-il dit, ajoutant que "le journalisme est un métier qui a ses règles d'écriture, d'éthique et de déontologie".

"Ces règles et ces démarches gagneraient à être pris en compte aussi bien par les candidats que par leurs rédactions. Un journaliste ne doit pas devenir un membre de l'équipe éditoriale, seulement et si seulement il revient avec des lauriers", a-t-il poursuivi, sans autres précisions.

Le ministre du Commerce et de l'industrie, Souleymane Diarrassouba, représentant le Premier ministre et le ministre de la Communication, des médias (...)

Lire la suite sur APA


radio Commerce Côte d'Ivoire Souleymane Diarrassouba RTI Adjamé Yamoussoukro candidats ivoirien




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour