Lutte contre la déforestation : Le ministre Alain-Richard Donwahi au planting d’arbre dans la forêt classée d’Anguédédou

  • Source: Educarriere
  • Date: vend. 29 oct. 2021
  • Visites: 846
  • Commentaires: 0

Le ministre des eaux et forêts, Alain-Richard Donwahi a procédé, vendredi 29 octobre 2021 au planting d'arbre au sein de la forêt classée d'Anguededou (route de Dabou), au cours de l'opération dénommée « 1 Jour 50 millions d'arbres ».

Accompagné du ministre des transports, M. Amadou Koné et de plusieurs autorités militaires, dont le Commandant supérieur de la Gendarmerie nationale, le Général de Corps d'Armée, Apalo Touré, cette action s'inscrit dans le cadre de la stratégie de préservation, de réhabilitation et d'extension des Forêts (SPREF) sur la période 2021-2030 dont la stratégie de mise en œuvre de cette politique, ambitionne à travers de vastes programmes de reconstitution des espaces dégradés, de porter le taux de couverture forestière à 20 % du territoire national à l'horizon 2030.

Pour le ministre des eaux et forêts, la sauvegarde du patrimoine forestier à la périphérie d'Abidjan constitue un défi majeur à relever, en raison de l'extension de la ville d'Abidjan qui se fait sans la moindre préoccupation de la préservation ou de la restauration du patrimoine naturel. Posant ainsi la problématique de la conservation de la biodiversité et des ressources naturelles.

« La forêt d'Anguédédou constitue, avec le parc national du Banco, le véritable « poumon vert » de la ville pour son rôle de régulateurs climatiques, d'oxygénateurs de l'air et/ou de réducteurs de la pollution atmosphérique par la séquestration de dioxyde de carbone et la production d'oxygène favorable à la réduction d'émission de gaz à effets de serre et à l'assainissement de l'environnement. Cette forêt participe également à la protection de l'une des plus importantes sources d'eau souterraines alimentant les populations de la ville d'Abidjan en eau potable. Divers forages d'eau de Côte d'Ivoire y sont d'ailleurs installés. Assurément, la préservation de la forêt classée d'Anguédédou revêt une importance majeure pour l'agglomération d'Abidjan », a expliqué M. Alain Richard Donwahi.

L'opération « 1 Jour 50 millions d'arbres » est la troisième du genre, après deux premières réalisées, notamment le 15 novembre 2019 avec « 1 Jour 1 million d'arbres » où 1 169 074 arbres ont été plantés, et la seconde le 25 juillet 2020, dénommée « 1 Jour 5 millions d'arbres », avec le succès d'un planting de 6 449 730 arbres.

Selon M. Alain Richard Donwahi, ces opérations visent aussi à inculquer aux populations une conscience environnementale afin de relever pour les 10 prochaines années, le défi de reboiser chaque année environ 300 000 ha de forêts dégradées. L'objectif recherché est donc clair, celui d'accroitre le taux de couverture forestière nationale, afin de contribuer à la résilience des populations face aux effets du changement climatique.

 

Notons que la couverture forestière de la Côte d'Ivoire était de 16 Millions d'hectares en 1900 et représentait environ 50% du territoire national. En l'espace d'un siècle, elle s'est fortement dégradée et selon les résultats de l'Inventaire Forestier et Faunique National (IFFN) publiés en juin 2021, elle n'occupe plus que 9,2% du territoire, avec une superficie estimée à 2,97 Millions d'hectares. Cependant, cette déforestation est en cours de stabilisation grâce aux efforts fournis par le Gouvernement.

Anthony NIAMKE





Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour