Affaire ''faux mariage'' à la mairie de Koumassi : Une jeune dame légalement mariée à son insu, voici sa lettre qui explique tout
« Je découvre avec stupéfaction que je suis déclarée mariée dans les registres de la mairie de Koumassi »
« Il est ressorti qu'un agent de la mairie de Koumassi est le témoin du marié »

  • Source: linfodrome.com
  • Date: dim. 20 sept. 2020
  • Visites: 3451
  • Commentaires: 0
En voulant tirer un acte de naissance pour constituer ses dossiers administratifs, une jeune dame, Mlle L.D.G.R née le 14 mai 1986 (34 ans), a découvert, avec stupéfaction, qu'elle est déclarée mariée dans les registres de la mairie de Koumassi, depuis le 27 décembre 2008. Une affaire rocambolesque dans laquelle un agent de la mairie se trouve être le témoin du marié qui serait parti en Europe. L'œil fouineur de Linfodrome est tombé sur la lettre que la jeune dame a adressée à la mairie pour expliquer ses déboires.

Incroyable mais vrai. Mlle L.D.G.R. dont nous taisons volontairement le nom est légalement mariée depuis le 27 décembre 2008, à la mairie de Koumassi, sans qu'elle ne le sache. Le témoin de son supposé époux est encore en service à la mairie de Koumassi. Aussi curieux que cela puisse paraître, la jeune dame ne reconnait, ni d'Eve ni d'Adam, le témoin du marié. C'est en voulant tirer un acte de naissance pour des besoins administratifs que Mlle L.D.G.R. découvre, avec stupéfaction, qu'elle est mariée à Monsieur Tanoh Amoa Cyriaque, qui, dit-on, serait en Europe. La suite est racontée par la jeune dame dans une lettre rédigée le 10 juillet 2020 et reçue, le 13 juillet 2020, par les services de ladite mairie.

Dans ses investigations, Linfodrome a pu avoir une copie de la lettre. Ci-dessous la quintessence du courrier dans lequel elle décline son identité, avant d'expliquer son problème.

« A ma demande et pour des besoins de dossiers administratifs, je découvre avec stupéfaction que je suis déclarée mariée dans les registres de la mairie de Koumassi à Monsieur Tanoh Amoa Cyriaque, mariage célébré le 27 décembre 2008 par Madame C.D.C., officier d'état civil. Après une première sa (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Koumassi Europe acte de naissance




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour